CAPHRA condamne la campagne anti-vapotage – Vapor Voice

  • FrançaisFrançais


  • “En attisant l’hystérie anti-vapotage, la Fondation néo-zélandaise pour l’asthme et la respiration ne fera que renvoyer plus de mineurs au tabagisme et mettra en péril l’ambition du pays, qui dure depuis une décennie, sans fumée en 2025”, déclare Nancy Loucas, coordinatrice exécutive de la Coalition of Asia Pacific Tobacco Harm. défenseurs de la réduction (CAPHRA).

    Les commentaires de Loucas font suite au lancement par la Asthma and Respiratory Foundation (ARFNZ) d’une série de vidéos intitulée “Spotlight on Vaping”. La campagne affirme que la Nouvelle-Zélande connaît une «épidémie» de vapotage chez les jeunes. Avec l’Association des directeurs d’école de Nouvelle-Zélande (SPANZ), elle affirme également que plus d’un quart des élèves ont vapoté la semaine dernière.

    “Ce que ces chiffres sensationnalistes ne prennent pas en compte, c’est que si 26% des élèves avaient en fait vapoté la semaine dernière, beaucoup ne feraient que l’essayer, et deuxièmement, presque tous auraient fumé des cigarettes mortelles un il y a une génération », dit Loucas.

    Selon la CAPHRA, alors que les maladies liées au tabagisme tuent environ 5 000 Néo-Zélandais chaque année, le vapotage n’aurait causé aucun décès dans le pays. En fait, le vapotage a été largement attribué à sa contribution positive à la chute du taux de tabagisme en Nouvelle-Zélande. Le taux global de tabagisme quotidien des adultes est passé de 18 % en 2006/07 à 9,4 % en 2020-2021.

    “Ce que l’ARFNZ omet de mentionner, c’est [that] l’enquête 2021 ASH Year 10 Snapshot à laquelle ils se réfèrent de manière sélective confirme que le vapotage n’accroche pas les non-fumeurs. Dans cette enquête, seulement 3 % de ceux qui vapotent quotidiennement n’ont jamais fumé. De plus, alors que beaucoup peuvent l’essayer, très peu deviennent des vapoteurs réguliers, en particulier les étudiants non-fumeurs », dit-elle.

    Loucas dit que tandis que l’ARFNZ fait la une des journaux en alléguant une “épidémie de vapotage chez les jeunes”, les chercheurs de l’Université d’Auckland en 2020 sont arrivés à une conclusion différente: “Nos résultats ne soutiennent pas la notion d’une soi-disant épidémie de vapotage en Nouvelle-Zélande ou d’une grande population de jeunes dépendant du vapotage », ont écrit les chercheurs

    «Bien que personne ne veuille que les jeunes vapotent, nous ne assistons pas à une« épidémie »comme ARFNZ voudrait le faire croire au public.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *