Débrouille pour la vape en période de dèche

  • FrançaisFrançais

  • Etant un professionnel de la dèche, quelques conseils pour ceux qui vapent et qui ont les poches vides.


    La vape coute de plus en plus chère, la mode des puffs bars est devenu l’équivalent du paquet de clope qu’on devait acheter régulièrement. Le DIY, le strong, le reconstructible sont partis dans la poubelle des gros fabricants qui ont tout intérêt à ce qu’on dépense autant pour des produits de plus en plus merdiques.

    Mais quand t’es toujours accro à la nicotine et que t’es fauché 99 % du temps, on doit trouver des astuces. Moi, j’ai deux problèmes, non seulement je suis fauché, mais je vis dans un pays où la vape est aussi développé que l’esprit gaulliste chez Macron. Si avant, je pouvais m’en sortir en faisant des achats à l’étranger en bonne quantité, la dèche actuelle, qui est ma meilleure copine depuis 2020, fait que c’est impossible en sachant ce jour merveilleux où cette salope de douane m’a demandé 600 euros pour un colis d’une valeur de 100 !! Douce administration et bureaucratie corrompue.

    Autant dire que je suis en dèche de fric et de nicotine, ce qui n’est clairement pas le bon mélange pour l’équilibre mental. Parmi les astuces, déjà, abandonnez tout ce qui est vape shop et produits prêt à l’emploi. Privilégiez toujours le DIY. Ca vous 4 fois moins cher et vous pouvez faire vos liquides comme vous voulez.

    Comme je suis accroc aux sels de nicotine et que la moinde fiole de 10 ml coute 5 euros minimum, alors l’astuce est d’utiliser des boosters en sels de nicotine. Ainsi, un liquide prêt à vaper en sels de nicotine de 10 ml est autour de 6 à 7 euros. Le booster de sels de nicotine est à 1,5 ou 2 euros. Alors que c’est la même chose. Un booster qu’il soit en freebase ou sels de nicotine est simplement un liquide neutre. Si vous achetez un concenté d’arôme qui coute autour de 12 à 15 euros, alors vous gagnez largement au change.

    En gros, vous prenez un pack de 10 boosters en sels de nicotine et sur certains sites en France, j’en trouve à 12,50. Vous les foutez dans une fiole de 120 ml. Donc, vous avez déjà 100 ml de liquide. Ajoutez quelques ml de concentré et voilà, vous avez un liquide de sels de nicotine de 100 ml avec votre saveur qui vous a couté maximum 22,50 euros. D’un coté, vous avez un liquide prêt à vaper de 10 minables ml pour 7 euros et de l’autre, vous avez 100 ml pour moins de 25 euros.

    Les vendeurs et les fabricants vont vous dire, afin de vous arnaquer, que le liquide ne sera pas équilibré. Je m’en fous de l’équilibre, car j’aurais mon shoot de nicotine à moindre prix. Evidemment, ce ne sera pas exactement 100 ml à 20 ml, car l’ajout de concentré va légèrement diluer la dose, mais vous vous retrouvez quand même avec 100 ml de 18 ou de 17 mg de nicotine.

    Les liquides sont de vrais arnaques aujourd’hui et avec les puffs, cela va empirer. Pour le reconstructible, achetez directement des bobines de fils Nichrome 80 ou Khantal et une seule bobine peut vous durer des années.

     

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.