Groupe commercial : les restrictions sur le vapotage au Canada pourraient être catastrophiques

  • FrançaisFrançais


  • Une organisation commerciale de l’industrie canadienne du vapotage avertit les représentants des gouvernements provinciaux et nationaux d’être prudents avec une série de nouvelles restrictions de vapotage et de réglementations sur les produits.

    ONTARIO — L’Association canadienne de vapotage a Publié une série d’avertissements aux représentants du gouvernement et aux législateurs les exhortant à considérer les impacts négatifs concernant un ensemble de nouvelles réglementations sur le vapotage qui restreindraient l’accès et l’accessibilité des saveurs.

    Darryl Tempest, le directeur exécutif de l’association, soutient que les restrictions entrantes pourraient soutenir un marché noir qui expose les vapoteurs, les fumeurs et le grand public à un risque plus grand que les affirmations du vapotage généralisé sur la sécurité publique.

    “Historiquement, l’interdiction a échoué et la restriction des saveurs de vape ne sera pas différente”, a déclaré Tempest. « Il n’y a aucune preuve que les restrictions de saveur réduisent l’utilisation des jeunes, mais il existe de nombreuses preuves que l’interdiction augmentera les taux de tabagisme, renforcera les canaux illicites et mettrait en péril la sécurité des Canadiens. »

    “La proposition précipitée a accordé une valeur extrêmement faible à la vie humaine et ne parvient pas à pondérer correctement les résultats négatifs”, allègue en outre Tempest. « Une réglementation supplémentaire ne devrait pas avoir lieu tant que les conséquences imprévues n’auront pas été correctement évaluées. »

    Tempest, dans le communiqué de presse, cite également l’étude souvent mentionnée menée par Public Health England, qui affirme que le vapotage est au moins 95% plus sûr que le tabagisme traditionnel.

    UNE portion des restrictions proposées sur les cigarettes électroniques aromatisées vise à restreindre l’accès aux dosettes de THC illicites qui se sont révélées être à l’origine d’une série de lésions pulmonaires graves causées par le vapotage en 2019 et au début de 2020. La lésion pulmonaire, selon les Centers for Disease des États-Unis Le contrôle et la prévention (CDC) est officiellement reconnu comme la lésion pulmonaire associée à l’utilisation de la cigarette électronique ou du vapotage, ou EVALI. Heureusement, les cas d’EVALI ont fortement diminué en raison de l’assaut de la pandémie mondiale de COVID-19 et de la mise en œuvre d’une variété de règles de santé publique régissant les contacts de personne à personne et l’activité économique.

    Au Canada, comme le dit Tempest, les restrictions à venir inquiètent les membres de l’industrie de la vape qu’une épidémie secondaire d’EVALI pourrait résulter d’un marché gris ou d’un marché purement illicite.

    Des universités britanniques et canadiennes s’associent pour étudier le vapotage chez les adolescents

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *