House Dems rejette les frais d’utilisation proposés par la FDA pour les entreprises de vape

  • FrançaisFrançais


  • Pour la troisième année consécutive, la Chambre des représentants des États-Unis, dirigée par les démocrates, n’approuvera pas une demande de budget de la Maison Blanche/FDA pour collecter les frais d’utilisation des fabricants de produits de tabac auprès des fabricants de vapoteurs.

    L’administration Trump a inclus des demandes de 100 millions de dollars de frais d’utilisation des entreprises de vape dans ses budgets de la FDA pour les exercices 2020 et 2021, et la Maison Blanche de Biden a fait une demande identique pour l’exercice 2022. (Les exercices du gouvernement fédéral commencent en octobre et se terminent en septembre.)

    Les frais des compagnies de tabac financent entièrement le Centre des produits du tabac (CTP) de la FDA et toutes ses initiatives. Le CTP ne reçoit aucun financement de l’impôt ou d’autres sources. Le Congrès a approuvé 681,5 millions de dollars de frais d’utilisation pour l’exercice 2021. L’administration Biden a demandé 780,8 millions de dollars pour l’exercice 2022, dont 100 millions de dollars en frais de société de vape.

    Selon un tweet de Paul Blair de Turning Point Brands, le projet de loi sur les dépenses des propriétaires de la Chambre exclut les frais d’utilisation de la société de vape du budget proposé. Blair n’a pas spéculé pourquoi la demande de frais a été rejetée.

    Les démocrates détiennent la majorité à la Chambre depuis janvier 2019. Comme le parti est généralement opposé au vapotage et au tabac, il est étrange que les démocrates aient laissé passer trois fois l’occasion de punir les fabricants de vapoteurs. Une explication possible est que le Congrès pense que l’évaluation des frais pourrait légitimer une industrie qu’ils considèrent comme illégitime.

    Mais cela n’explique pas pourquoi les frais d’utilisation ont été inclus dans deux précédents projets de loi sur le vapotage démocrate, dont un qui a été adopté par la Chambre en février 2020. (Ce projet de loi, qui aurait également interdit les saveurs et les ventes en ligne, et ajouté une taxe fédérale écrasante à nicotine, n’a jamais reçu de vote au Sénat.)

    Au cours des trois dernières années, les demandes de budget de la FDA contenaient les mêmes demandes de frais d’utilisation et une explication pratiquement identique de la nécessité d’évaluer les frais sur les fabricants de vape.

    “Actuellement, la Tobacco Control Act ne fournit pas de moyen pour la FDA de calculer les frais d’utilisation pour les cigarettes électroniques et autres produits ENDS, et certains autres produits réputés”, note l’agence. « Ces produits représentent une part croissante du marché du tabac ainsi que les activités de réglementation du tabac de la FDA. La FDA demande 100 millions de dollars supplémentaires et demande l’autorisation d’inclure les fabricants et les importateurs de tous les produits réputés parmi les classes de produits du tabac pour lesquelles la FDA évalue les frais d’utilisation du tabac.

    Les frais d’utilisation des compagnies de tabac sont calculé avec une formule complexe qui comprend un multiple du taux de la taxe d’accise fédérale sur le tabac pour chaque type de produit du tabac. Actuellement, la FDA perçoit des frais d’utilisation auprès des fabricants et des importateurs de cigarettes, de tabac à priser, de tabac à chiquer, de cigares, de tabac à rouler et de tabac à pipe. Les ventes de cigarettes représentent la grande majorité des frais.

    Il n’y a pas de taxe fédérale sur les cigarettes électroniques ou les autres produits de vapotage, donc l’évaluation des frais d’utilisation des fabricants de vapoteurs nécessiterait un nouveau système de calcul des frais. S’il était basé sur le volume des ventes, Juul Labs, RJ Reynolds/BAT et d’autres fabricants du marché de masse paieraient probablement la majeure partie des frais.

    La FDA perçoit également des frais d’utilisation des fabricants de médicaments et de dispositifs médicaux. Ces frais sont versés au Center for Drug Evaluation and Research et aux autres bureaux de la FDA en charge de l’autorisation de mise sur le marché des produits et dispositifs pharmaceutiques.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *