La FDA américaine met en garde quatre pour la vente illégale de produits CBD

  • FrançaisFrançais


  • 1 crédit

    La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a envoyé hier des lettres d’avertissement à quatre entreprises vendant illégalement des médicaments pour animaux non approuvés contenant du cannabidiol (CBD) destinés à être utilisés chez les animaux producteurs d’aliments. Les sociétés comprennent Haniel Concepts dba Free State Oils, Hope Botanicals, Plantacea LLC dba Kahm CBD et Kingdom Harvest.

    “Bien que la FDA ne connaisse pas l’étendue actuelle de l’utilisation du CBD chez les animaux producteurs d’aliments, l’agence prend maintenant des mesures concernant ces produits non approuvés et potentiellement dangereux pour aider à protéger les animaux et la sécurité de l’approvisionnement alimentaire”, a déclaré un communiqué de presse États. “Après qu’un animal destiné à l’alimentation a été traité avec un médicament, des résidus de ce médicament peuvent être présents dans le lait, les œufs ou la viande si l’animal est trait, les œufs sont collectés ou l’animal est envoyé à l’abattoir avant que le médicament ne soit complètement hors de son système.

    La FDA n’a approuvé aucun produit humain ou animal contenant du CBD autre qu’un médicament sur ordonnance pour traiter les formes rares et graves d’épilepsie chez les enfants. L’agence de réglementation déclare que tous les autres produits CBD destinés à être utilisés comme médicament (c’est-à-dire faisant des allégations médicales) sont considérés comme des médicaments non approuvés et qu’il est illégal de les vendre.

    Certaines des affirmations faites par les entreprises dans les lettres d’avertissement font référence à l’aide “aux animaux de ferme souffrant de stress, d’anxiété, de douleur, d’inflammation, de blessures…” et à la fourniture “d’un soutien pour aider à gérer le stress normal, favoriser un effet calmant, maintenir un intestin sain, maintenir un comportement normal et équilibré, maintenir des articulations saines, maintenir une réponse inflammatoire normale… ». Ces allégations, entre autres, établissent l’utilisation prévue des produits en tant que médicaments, selon la FDA.

    La FDA a demandé des réponses aux entreprises dans les 15 jours ouvrables indiquant comment elles traiteront ces violations et empêcheront qu’elles ne se reproduisent. Le défaut de remédier rapidement aux violations peut entraîner des poursuites judiciaires, y compris la saisie du produit et/ou une injonction.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.