La Nouvelle-Zélande tire plus de 300 produits de vapotage

  • FrançaisFrançais


  • La Vaping Regulatory Authority (VRA) de Nouvelle-Zélande a examiné plus de 8 000 produits sur les étagères des magasins qui avaient été notifiés à son registre.

    “Pour la majorité des produits examinés, aucun problème n’a été trouvé, mais dans certains cas, les informations fournies par le fabricant ou l’importateur ont indiqué qu’ils pourraient inclure des ingrédients interdits ou qu’ils pourraient avoir des niveaux de sel de nicotine qui dépassent la limite légale”, déclare VRA. directeur Matthew Burgess.

    “Suite à l’examen, les entreprises ont retiré les notifications pour 340 produits de vapotage, ce qui signifie qu’ils ne peuvent plus être légalement vendus en Nouvelle-Zélande. Nous publierons prochainement une liste des produits qui ne sont plus notifiés sur le site Web du ministère de la Santé. »

    Jusqu’à 1 800 autres produits de vapotage pourraient encore être retirés des étagères, rapporte 1actualité. L’autorité travaille avec les entreprises qui les fabriquent ou les vendent et leur a donné jusqu’à la semaine prochaine pour fournir plus d’informations.

    Fair Go a commencé à enquêter sur les ventes illégales de vapos à des clients mineurs et a montré qu’un client mystère de 14 ans sans pièce d’identité pouvait acheter des vapos au comptoir.

    Depuis, il enquête sur l’étiquetage déroutant des vapos et les concentrations de nicotine dans certains d’entre eux.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    Rédacteur en chef, écorché vif, éternel raleur, conservateur et nationaliste. Parle parfois de vape.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *