La SEC enquête sur Ignite International pour fraude

  • FrançaisFrançais


  • Une société de cannabis dirigée par l’influenceur des médias sociaux Dan Bilzerian fait l’objet d’une enquête par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.

    L’agence émis une quittance pour litige plus tôt cette semaine, notant qu’elle “a intenté une action contre Ignite International Brands, Ltd., une société cotée en bourse basée en Ontario, au Canada, demandant une ordonnance lui enjoignant de se conformer à une assignation à comparaître pour documents”.

    Entre autres choses, la SEC enquête pour savoir si la société dont le siège social est à Markham, en Ontario, a enfreint les lois fédérales sur les valeurs mobilières en faisant des déclarations fausses ou trompeuses dans la communication de ses résultats financiers de 2020.

    La société n’a pas réussi à produire les documents demandés, malgré les multiples aménagements du personnel de la SEC, selon le communiqué.

    “La SEC poursuit son enquête d’établissement des faits et, à ce jour, n’a pas conclu qu’un individu ou une entité ait enfreint les lois fédérales sur les valeurs mobilières”, ajoute le communiqué.

    La société, qui vend une gamme de produits à base de cannabis et de CBD, tels que des cure-dents infusés de CBD, aurait perdu 67 millions de dollars en 2019 et est restée à flot en levant des fonds via la dette et en vendant des actions de la société, selon L’opération de croissance.

    La société est récemment devenue privée, mais était auparavant cotée à la Bourse des valeurs canadiennes sous le symbole « BILZ ». En 2020, la société se négociait à environ 94 cents par action, contre un sommet de plus de 5 $.

    L’année dernière, la société a annoncé qu’elle se retirait du marché canadien de la marijuana, citant « trop d’obstacles » pour bâtir une entreprise de cannabis prospère.

    “Les restrictions excessives imposées par le gouvernement sur le marketing, la vente et la distribution de produits ont réduit les opportunités commerciales tout en rendant l’expérience du consommateur moins qu’optimale”, a déclaré Bilzerian à l’époque.

    Lors d’une assemblée des actionnaires tenue le 24 août 2022, les actionnaires d’Ignite ont approuvé une résolution de privatisation qui a été annoncée le 19 juillet 2022, et que la transaction de privatisation a été finalisée, selon un communiqué de presse.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.