La taxe sur le tabac d’Ottawa devrait refléter les risques relatifs de différents produits

  • FrançaisFrançais


  • Compte tenu de la relative sécurité des vapoteurs, si les adolescents vapotent au lieu de fumer, cela reste une victoire pour la santé publique.

    À l’heure actuelle, aucune taxe de ce type n’est imposée, même si plusieurs gouvernements provinciaux ont introduit différents types de taxes sur les produits de vapotage. Une étude de Santé publique Ottawa en 2019 avait rapporté qu’un élève du secondaire sur quatre avait essayé le vapotage. « Vous vendez un produit qui a le goût des cerises, de la racinette et des fraises, et les jeunes le choisissent », a déclaré Marino Francispillai, directeur du programme du bureau de santé pour la santé mentale et le bien-être à l’école et dans la communauté.

    Selon l’étude, 23 % des élèves du secondaire à Ottawa ont essayé les cigarettes électroniques, tandis que 48 % croient que le vapotage ne pose pas de risque pour la santé. L’étude de SPO a également indiqué qu’en comparaison, seulement 6 % des élèves ont fumé une cigarette au cours des 12 derniers mois. “C’est devenu un peu une épidémie à ce stade”, a déclaré Francispillai.

    Des experts en santé publique avaient expliqué que ces chiffres devaient être pris dans le bon contexte. Premièrement, « essayer » ne signifie pas une utilisation régulière. Deuxièmement, étant donné les recherches indiquant que le niveau de particules présentes dans la vapeur électronique est insignifiant pour notre santé et au moins 95 % inférieur aux niveaux trouvés dans la fumée de cigarette, si les adolescents vapotent au lieu de fumer, c’est toujours une victoire pour santé publique.

    Un article récent publié par le Institut CD Howe, fait valoir que les différents risques de tout produit devraient se refléter dans les taxes qui leur sont imposées. « Les taux d’imposition relatifs devraient refléter notre meilleure compréhension des risques pour la santé associés à chaque produit à base de nicotine ou de tabac. Un ensemble de taxes bien structuré devrait viser à encourager les fumeurs à arrêter de fumer ou à passer à des produits à risque réduit, mais ne devrait pas être trop élevé pour stimuler un marché illégal.

    Les taxes sur les alternatives plus sûres devraient être moins élevées

    Un article sur The Globe and Mail par l’auteur de l’étude lui-même, explique que le tabac et la nicotine sont considérés comme des produits du péché, en raison de leur nature risquée, et sont vaguement associés à l’alcool, au cannabis, au jeu, etc. Le vapotage et les produits du tabac chauffés doivent être déplacés de cette position vers une position qui reflète leur potentiel de réduction des méfaits et d’aide à l’arrêt du tabac.

    « Les produits de vapotage forment la plus grande composante de ce que nous appelons maintenant les systèmes alternatifs d’administration de nicotine (systèmes AND). D’autres systèmes AND se présentent sous la forme de tabac à priser humide à base de tabac et de nicotine (petits sachets qui libèrent de la nicotine lorsque le sachet est placé dans la bouche) et de produits du tabac chauffés (HTP). Un HTP est un petit « bâton » de tabac qui est chauffé plutôt que brûlé lorsqu’il est placé dans un appareil spécial alimenté par batterie. Les deux systèmes de livraison sont déjà soumis à une taxe d’accise fédérale. Il est donc naturel qu’on en arrive à taxer le liquide de vapotage. »

    Les autorités fiscales de l’UE conviennent de la nécessité d’harmoniser les taxes sur le tabac dans l’ensemble de l’Union

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *