L’Association canadienne du vapotage déclare que la Saskatchewan a une réglementation équilibrée sur le vapotage

  • FrançaisFrançais


  • Le ministère de la Santé de la Saskatchewan a officiellement publié de nouveaux règlements sur le vapotage pour réduire les taux de participation des jeunes.

    REGINA, Sask. – L’Association canadienne du vapotage (CVA) a annoncé qu’elle était satisfaite des «règlements de vapotage équilibrés» publiés par le ministère de la Santé de la Saskatchewan il y a quelques jours.

    Selon le ministre de la Santé, Paul Merriman, les règlements introduits sont «nécessaires pour restreindre la vente de produits de vapotage aromatisés aux magasins de vapotage réservés aux adultes et pour limiter la commercialisation et la disponibilité aux jeunes».

    Les amendements entreront en vigueur le 1er septembre 2021, note un communiqué de presse.

    «Les produits aromatisés à la vapeur comme la fraise et la crème glacée donnent aux jeunes la fausse impression que le vapotage est inoffensif alors qu’il crée une habitude tout autant que le tabagisme», a déclaré le ministre de la Santé Merriman dans le même communiqué de presse.

    «En nous appuyant sur la législation que ce gouvernement a introduite pour réglementer les produits de vapotage comme nous le faisons du tabac, nous voulons offrir à nos jeunes toutes les chances de choisir de ne pas fumer ni de vapoter.»

    «La CVA salue les mesures prises par le gouvernement de la Saskatchewan pour protéger les jeunes», a déclaré Darryl Tempest, directeur général de l’association.

    «Les produits à vapeur sont des outils de réduction des risques destinés aux fumeurs adultes», a déclaré Tempest. «Nous considérons que cette législation a un grand potentiel pour soutenir les fumeurs adultes qui ont choisi le vapotage pour réduire leurs méfaits.»

    La Loi sur le contrôle des produits du tabac et des vapeurs a reçu la sanction royale en décembre 2019 et est entrée en vigueur en février 2020. Les règlements promulgués par le ministère de la Santé de la Saskatchewan reflètent l’adoption de ces dispositions légales.

    Ces réglementations exigent un âge légal minimum de vente de 18 ans ou plus pour les appareils et produits à vapeur ou à cigarette électronique.

    Les réglementations exigent également l’interdiction d’afficher du matériel promotionnel pour les produits à vapeur et les cigarettes électroniques dans les zones commerciales où les mineurs ne sont pas autorisés à accéder.

    Vapoter dans et autour des bâtiments publics, des écoles, des terrains d’école et d’autres installations est également interdit, conformément à la législation provinciale sur le tabac.

    Le vapotage est interdit dans les installations spécifiées, y compris les parcs d’attractions, les arcades et les théâtres. Les publicités pour les produits de vapotage et de cigarettes électroniques de la même manière que les produits du tabac traditionnels sont également limitées et interdites dans certains lieux.

    Canada: la province de la Saskatchewan cherche à réglementer les saveurs

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *