Le Brésil menace d’amendes pour les détaillants vendant des vapes

  • FrançaisFrançais


  • La semaine dernière, le ministère brésilien de la Justice a ordonné à 32 détaillants du pays de cesser de vendre des produits de vapotage sous peine de lourdes amendes quotidiennes. Les entreprises ont eu 48 heures pour se mettre en conformité.

    L’ordonnance a été publiée au Journal officiel du pays le 1er septembre. Les détaillants sont passibles d’amendes quotidiennes de 5 000 reals brésiliens (environ 969 dollars américains) s’ils ignorent l’ordonnance du ministère de la Justice.

    La menace est survenue moins de deux mois après que l’organisme national de réglementation des aliments et des médicaments, l’Agência Nacional de Vigilância Sanitária (ANVISA), a confirmé sa position selon laquelle le pays devrait maintenir l’interdiction actuelle des produits de vapotage.

    Le Brésil a adopté une interdiction de vape en 2009, mais les règles sont régulièrement ignorées, les vapes étant largement disponibles à la fois dans les magasins et en ligne. Apparemment, même les principaux points de vente au détail bafouent les règles du pays. Selon le rapport brésilienl’une des sociétés citées dans l’ordonnance du ministère de la Justice est la société française Carrefour, qui exploite la plus grande chaîne de supermarchés du Brésil avec plus de 1 000 magasins.

    Le ministère brésilien de la justice et de la sécurité publique a publié une communiqué de presse 1er septembre, décrivant l’action comme une “mesure de précaution”. Selon le communiqué, l’agence de protection des consommateurs du pays, SENACON, “a évalué la nécessité de prendre des mesures urgentes pour remédier au problème et protéger la santé et la sécurité des consommateurs”.

    Environ 20 millions de Brésiliens fument des cigarettes, dont la vente est légale. Le Brésil est le deuxième pays producteur de tabac (après la Chine) au monde.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    Rédacteur en chef, écorché vif, éternel raleur, conservateur et nationaliste. Parle parfois de vape.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *