Le gouvernement britannique exhorté à réduire la TVA sur les produits de vapotage à 5 %

  • FrançaisFrançais


  • La LGA, qui représente les conseils d’Angleterre et du Pays de Galles, a déclaré que la loi actuelle n’autorise l’application du taux de 5% qu’aux “produits pharmaceutiques conçus pour aider les gens à arrêter de fumer du tabac”. L’association a ajouté que compte tenu des preuves scientifiques existantes indiquant que les produits aident réellement les gens à arrêter de fumer, le taux de 5 % devrait être appliqué.

    “Il y a de plus en plus de preuves que les cigarettes électroniques, ainsi que d’autres supports dédiés, agissent comme une passerelle importante pour aider les gens à arrêter de fumer, ce qui réduit les maladies graves et les décès ainsi que d’autres pressions sur les services de santé et de soins”, a déclaré la communauté de la LGA. Le président du Conseil du bien-être, David Fothergill.

    Le Royaume-Uni montre la voie en matière de réduction des méfaits du tabac

    Entre-temps, en octobre dernier, l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé a déclaré que tous les produits de vapotage approuvés seront mis à la disposition des médecins pour prescription. “Ce pays continue d’être un leader mondial en matière de soins de santé, qu’il s’agisse de notre déploiement du vaccin Covid-19 ou de nos mesures de santé publique innovantes réduisant le risque de maladie grave”, a déclaré le secrétaire à la Santé Sajid Javid.

    “Ouvrir la porte à une e-cigarette sous licence prescrite par le NHS a le potentiel de s’attaquer aux fortes disparités des taux de tabagisme à travers le pays, en aidant les gens à arrêter de fumer où qu’ils vivent et quelles que soient leurs origines”, a ajouté Javid, qui a récemment des semaines ont été critiqué pour avoir suggéré une interdiction de fumer à l’extérieur des pubs et des restaurants.

    Une enquête récente a révélé que plus d’un tiers du public est en faveur de la mise à disposition du vapotage sur le NHS. La GoSmokeFree.co.uk enquête a interrogé 1 200 répondants dans le but de connaître leur ressenti face à cette évolution. Un pourcentage significatif de 35 % était favorable à ce que les produits soient disponibles sur ordonnance compte tenu de leur potentiel de sevrage tabagique. Compte tenu des risques associés aux cigarettes ordinaires, 38 % supplémentaires ont déclaré qu’ils pensaient que les cigarettes devraient être interdites, tandis que 45 % ne pensent pas que les lois anti-tabac locales sont suffisamment strictes.

    Lire plus loin : TVI

    Le Royaume-Uni devrait profiter du Brexit pour créer une société sans fumée

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *