Le gouvernement irlandais approuve les règles sur les cigarettes électroniques

  • FrançaisFrançais


  • Le ministre de la Santé Stephen Donnelly et le ministre de la Santé publique, Frank Feighan, ont reçu l’approbation du gouvernement pour introduire des restrictions supplémentaires sur la vente et la publicité de produits inhalant de la nicotine tels que les cigarettes électroniques.

    Selon les nouvelles propositions, la vente de cigarettes électroniques et de produits de vapotage connexes sera interdite dans les distributeurs automatiques en libre-service, dans les locaux temporaires ou mobiles et dans les lieux ou événements pour enfants, selon un communiqué de presse. De plus, les publicités pour les e-cigarettes seront interdites dans les transports en commun, dans les cinémas et à proximité des écoles.

    “Ces mesures sont conçues pour empêcher nos enfants et nos jeunes de commencer à vapoter”, a déclaré Donnelly. “Nous reconnaissons que la nicotine est une drogue hautement addictive, et nous agissons aujourd’hui pour rendre ces produits moins accessibles à nos jeunes et pour supprimer la publicité pour ces produits de la vie quotidienne de nos enfants.”

    Les propositions seront intégrées dans le projet de loi sur la santé publique (tabac et produits à inhaler de nicotine) qui est actuellement en cours d’élaboration. Le projet de loi devrait être finalisé et publié d’ici la fin de l’année. La législation sera conçue pour réglementer tout produit pouvant être utilisé pour la consommation de vapeur contenant de la nicotine ou tout composant de ce produit.

    Le projet de loi contient déjà des mesures visant à interdire la vente de produits d’inhalation de nicotine aux moins de 18 ans et à introduire un système d’octroi de licences pour la vente au détail de produits du tabac et de produits d’inhalation de nicotine. Les autres mesures contenues dans le projet de loi comprennent :

    • interdisant la vente de produits du tabac et de produits d’inhalation de nicotine aux personnes de moins de 18 ans
    • interdisant la vente de produits du tabac à partir de distributeurs automatiques en libre-service, d’unités temporaires ou mobiles et lors d’événements ou de lieux pour enfants
    • introduction de périodes de suspension minimales pour les détaillants reconnus coupables d’infractions
    • l’introduction d’amendes forfaitaires pour les infractions

    Le ministre d’État chargé de la Santé publique, du Bien-être et de la Stratégie nationale antidrogue, Frank Feighan, s’est félicité de l’approbation des mesures par le gouvernement.

    “Le tabagisme continue de tuer environ 4 500 personnes dans notre pays chaque année”, a-t-il déclaré. « Nous reconnaissons que les produits d’inhalation de nicotine sont utilisés par certains fumeurs adultes pour les aider à arrêter de fumer. Cependant, nous sommes clairs sur le fait que ces produits ne sont d’aucun bénéfice pour nos enfants et nos jeunes ou pour les non-fumeurs et c’est pourquoi nous prenons cette mesure aujourd’hui.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    Rédacteur en chef, écorché vif, éternel raleur, conservateur et nationaliste. Parle parfois de vape.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *