Le jour où j’ai failli rechuter dans la clope en tant que vapoteur

  • FrançaisFrançais

  • La cessation tabagique est un processus qui dure tout au long de la vie. Je vous raconte comment j’ai failli rechuter dans la clope à cause de la pire chose qui me soit arrivé. Et ce sont des pistes sur le fait que se sevrer totalement de nicotine est une stupidité.


    Le mois de septembre est toujours un mois de merde pour moi. Le 17 septembre 2019, ma mère mourrait à l’hopital après deux semaines d’hospitalisation. Des problèmes respiratoires, des infections pulmonaires et la médiocrité et corruption des médecins et de la santé caractéristique des pays pauvres. Même si j’ai fait ce que j’ai pu, en allant jusqu’à vendre des meubles et ne pas bouffer pendant quelques jours, ça n’a pas suffit. Donc, ma haine des blouses blanches ne risque pas de s’éteindre de sitôt.

    Même si j’ai dépassé les 40 balais, j’ai toujours vécu avec ma mère ou plutôt, c’est elle qui vivait avec moi. Dire que c’est un météore qui a frappé ma tronche est un euphémisme et je ne m’en remettrais jamais. Mon but n’est pas de faire du misérabilisme ou une histoire larmoyante pour inspirer la pitié, car ce n’est pas le genre de la maison. Mon père est mort très jeune, très peu de souvenirs de lui, mais une de ses phrases m’a toujours accompagné : Plutôt crever de faim que mendier.

    Non, au délà de la rage noire envers les blouses blanches et du torrent de larmes, je veux parler du deuil et de la mort d’un être proche d’un point de vue de la cessation tabagique. En 2019, j’étais à ma première année de vape et j’étais déjà passé au reconstructible. Le boulot fonctionnait bien, on ne te regardait pas comme un insecte nuisible si tu ne portais pas de masque…. Et ensuite, 2020 est passé par là. Mais la nuit de la mort de ma mère, je suis retourné chez moi après son enterrement et toute la nuit, je suis resté sur le lit avec un paquet de clopes, car oui, les anciens fumeurs ont toujours un dernier paquet qui traine au cas où…

    Et finalement, je l’ai rangé dans un coin et j’ai tiré sur ma vape à 20 mg comme un malade. Cette nuit, je m’en souviendrais toujours. Et je n’ai pas rechuté pour deux raisons. La première est que ça aurait été une insulte à ma mère, car c’est aussi pour elle que j’avais arrêté de fumer. Même si elle considérait que la vape était “de la drogue”, mais c’est naturel de penser de cette manière quand vous êtes né en 1945. La seconde raison est que j’avais résisté pendant 1 an sans toucher une seule clope et tous mes efforts auraient été vains. Car une rechute est souvent fatale. Une fois que vous replongez, même après être passé à la vape, c’est quasiment impossible de refaire tout le processus.

    Car le sevrage tabagique est un cauchemar qui est bien pire que de mâcher du verre pilé et de pisser des lames de rasoir. Et c’est là où je voulais en venir, quand vous vapez, vous devez toujours absorber de la nicotine. Car une addiction est à vie. Vous ne pouvez que la contrôler. La nicotine agit sur plein de neurones qui libèrent de la dopamine. Dans un sevrage tabagique, vous lissez vos récepteurs de nicotine dans le sens du poil comme une blessure ouverte que vous caressez doucement pour apaiser la douleur. Cette caresse est lorsque vous baissez votre taux de nicotine, mais c’est une blessure ouverte à vie. Elle est impossible à refermer ou à guérir.

    Tant que tout va bien dans votre vie, alors vous n’aurez pas de pic de stress qui nécessite de la dopamine en quantité plus grande pour la soulager. Si vous êtes à des taux faibles de nicotine, qui fonctionnent comme des caresses quotidiennes, alors ce sera suffisant pour apaiser un stress quotidien, mais supportable. Mais si vous perdez votre boulot, subissez un deuil ou d’autres milliards de merdes que ce monde a le plaisir de vous balancer dans la gueule, alors votre faible taux de nicotine ne suffira pas et votre esprit sera obsédé pour retourner à votre addiction d’origine à la tueuse. Pour une raison simple, malgré les progrès de la vape, notamment dans les sels de nicotine qui ont une absorbtion rapide, c’est loin d’égaler l’absorbtion instantanée de la nicotine par la clope.

    Et vous replongerez. Même après plus de 4 ans de vape et sans aucune clope, j’ai toujours besoin de shoots massifs de sels de nicotine que ce soit à 20 ou 50 mg. C’est pourquoi, je vous recommande d’absorber suffisamment de nicotine pour que la caresse soit suffisante quand de vraies merdes vous arrivent dans la vie.

    J’ai connu plein de vapoteurs qui ont replongé aussi sec, car ils avaient baissé leur taux de nicotine à des niveaux insignifiants. Ce qui fait que lorsque la vraie douille arrive, alors ce n’est tout simplement pas suffisant. Il y a des débiles qui sont obsédés par le sevrage de nicotine alors que ça n’a aucun intérêt. Car ils pensent que nicotine = tabac. La nicotine n’a aucun effet nocif sur la santé à part entretenir votre addiction, mais c’est la même chose pour quelqu’un qui est accroc au café, au chocolat ou même au sport.

    Actuellement, je suis tellement fauché que je ne peux plus renouveler mon stock de liquides. Mais j’arrive à me procurer des puff bars à 50 mg. Ce qui fait que même si c’est difficile, la puff me donne suffisamment de doses tandis qu’à coté, mes reconstructibles sont à 0 mg, non par choix, mais par nécessité. Et je sais que je suis complètement rassasié quand j’ai de la nicotine en grande, moyenne et petite quantité dans tous les matos que je vape.

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.