Les soumissions publiques de la Nouvelle-Zélande montrent des inquiétudes concernant les restrictions de saveur de vape

  • FrançaisFrançais


  • Les défenseurs de la vape en Nouvelle-Zélande ont toujours été en faveur et ont même exhorté les autorités locales à mettre en place une réglementation sur la vape. Cependant, ils estiment que la structure tarifaire et les restrictions de saveur proposées par le ministère de la Santé dans le projet de loi seront contre-productives pour la santé publique.

    À cet effet, l’année dernière, le codirecteur d’Aotearoa Vapers Community Advocacy (AVCA) et coordinateur exécutif de la Coalition of Asia Pacific Tobacco Harm Reduction Advocates (CAPHRA), avait soumis une pétition signée par plus de 17000 vapoteurs et défenseurs de la réduction des méfaits du tabac. Malheureusement, cela a été totalement ignoré et n’a été présenté au Parlement que cinq jours après l’adoption du projet de loi sur le vapotage contesté dans la pétition.

    Lorsque, plus tôt cette année, les autorités locales ont rouvert les consultations sur le projet de loi, Loucas a resoumis la pétition. Commentant la pétition et la soumission supplémentaire de l’AVCA à l’appui, le ministère de la Santé a déclaré qu’il «ne soutient aucune expansion supplémentaire, via la réglementation, des arômes disponibles vendus par les détaillants génériques à ce stade. Nous recommandons que les dispositions entrent en vigueur comme prévu le 11 août 2021. »

    L’Autorité de réglementation du vapotage a reçu 2518 soumissions

    Au total, 1 375 soumissions provenaient de «détaillants généralistes».

    Pendant ce temps, à la clôture officielle de la période de consultation le 15 mars, l’Autorité de régulation du vapotage a confirmé avoir reçu un total de 2518 soumissions, dont 1375 provenaient de «détaillants généraux».

    Loucas a déclaré que malheureusement, malgré l’opinion publique, le gouvernement semble être fixé sur le projet de loi tel quel. «L’année dernière, 17 357 Kiwis ont signé ma pétition parlementaire soutenant l’accès continu aux arômes de vapotage. Nous avons maintenant plus de 2 500 soumissions sur la seule réglementation de l’industrie. »

    «Les pétitions et les soumissions sont d’excellents outils démocratiques, mais le problème est que ce ministère de la Santé a pris sa décision il y a des mois, bien qu’il ait affirmé dans ce processus que« chaque voix compte ». En fait, avant même de lire ces observations, le ministère a recommandé que les restrictions d’arôme «entrent en vigueur comme prévu le 11 août 2021». Nous avons maintenant besoin que des politiciens favorables à la santé publique interviennent », a-t-elle ajouté.

    L’importance des produits de vapotage aromatisés

    Loucas a réitéré une fois de plus l’importance des saveurs. «Les adultes adorent les saveurs. C’est ainsi que beaucoup ont réussi à arrêter de fumer des cigarettes mortelles – passant à un vapotage beaucoup plus sûr et rentable », dit-elle.

    Elle a dit que tout espoir n’était pas encore perdu. «La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas encore fini. En évaluant les soumissions publiques, le ministère pourrait recommander des changements et, ce qui est important, le Cabinet approuvera les propositions finales.

    La Nouvelle-Zélande propose que les produits de vapotage portent des avertissements sanitaires aux Maoris

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *