Les Territoires du Nord-Ouest se partagent les saveurs de la vape

  • FrançaisFrançais


  • Les habitants des Territoires du Nord-Ouest (TNO) seraient divisés sur la réglementation locale des produits à vapeur aromatisés.

    YELLOWKNIFE – Les habitants des Territoires du Nord-Ouest du Canada sont aurait divisé sur la réglementation locale des produits à vapeur aromatisés au sein de la communauté locale. Un document de travail du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a déclaré que les autorités de lutte antitabac et de santé publique de la région «sont probablement attrayantes et contribuent à l’augmentation de la consommation par les enfants et les jeunes». Les données de l’enquête du Bureau des statistiques du gouvernement territorial ont révélé qu’un tiers des résidents des TNO âgés de 15 à 24 ans ont déclaré avoir essayé de vapoter au moins une fois. Les statistiques montrent:

    33% des résidents des TNO âgés de 15 à 24 ans ont essayé le vapotage au moins une fois.
    50% des résidents des TN-O. Qui ont essayé le vapotage l’ont fait parce qu’ils étaient curieux.
    22% des résidents des TN-O. Qui ont essayé le vapotage l’ont fait parce qu’ils percevaient le vapotage comme
    moins nocif que de fumer des cigarettes traditionnelles.
    20% des résidents des TN-O. Qui ont essayé le vapotage l’ont fait parce qu’ils aiment les saveurs.

    CBC.ca rapports que le clivage d’un résident qui s’oppose à l’élaboration d’une nouvelle réglementation est d’environ 51 pour cent de plus de 500 répondants représentatifs du groupe de population du territoire. Actuellement, seules les personnes de plus de 19 ans peuvent acheter des produits à vapeur, tandis que la publicité et la promotion de ces produits sont strictement réglementées par le gouvernement fédéral national. 256 répondants au total se sont opposés à une interdiction. Certaines des préoccupations soulevées concernaient le fait que les vapos ne seraient pas disponibles comme alternative aux cigarettes ou comme outil pour arrêter de fumer et si de nouvelles réglementations n’empêcheraient pas le vapotage chez les jeunes. Le rapport note également qu’un nombre important de ces répondants ont soutenu que «le vapotage n’est… pas nocif» ou constitue «une alternative saine au tabagisme. De plus, les observations écrites étaient plus enclines à soutenir une interdiction partielle, 36 à 56 répondants étant favorables à la poursuite de la vente de vapoteurs aromatisés au tabac «pour aider à arrêter de fumer».

    Une ville du Colorado est prête à voter sur l’interdiction du vapotage aromatisé

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *