McKeganey : La FDA semble avoir mis de côté la science

  • FrançaisFrançais


  • La semaine dernière à Washington DC, lors de la conférence FDLI sur le tabac, Brian King, directeur du Center for Tobacco Products de la Food and Drug Administration des États-Unis, a expliqué que la FDA utiliserait les résultats de l’enquête nationale sur le tabagisme chez les jeunes 2022 récemment publiés pour éclairer son jugement quant à savoir si les produits ENDS évalués dans le cadre du processus de demande de produits du tabac avant la commercialisation (PMTA) seraient jugés « appropriés pour la protection de la santé publique ».

    Pour ceux qui ne connaissent pas le Enquête nationale sur le tabagisme chez les jeunesles données d’enquête qui viennent d’être publiées ont montré que 9,4 % des jeunes aux États-Unis avaient utilisé une cigarette électronique au cours des 30 derniers jours, que 84,9 % des jeunes utilisateurs de cigarettes électroniques aromatisées avaient utilisé une saveur sans tabac et que 26,6 % d’entre eux avaient utilisé des e-liquides aromatisés au menthol.

    Si quelqu’un dans le public pensait qu’il pourrait y avoir un décalage entre les paroles de King et les actions de la FDA, il s’est avéré qu’il avait tort à peine une semaine plus tard lorsque les ordres de refus de commercialisation (MDO) sont arrivés à la porte de Logic Technology Development pour son e-liquide Logic Power Menthol. Package et son Package e-liquide Logic Pro Menthol, avec le communiqué de presse de la FDA accompagnant ces ordonnances de refus faisant expressément référence aux conclusions du NYTS.

    À la lumière de l’avertissement de King, vous pourriez penser que l’entreprise recevant ces ordres de refus ne pouvait guère s’attendre à autre chose. À première vue, les chiffres du NYTS sont très effrayants, justifiant apparemment une action immédiate de la part de la FDA. Mais comme pour tous les pourcentages, vous devez regarder d’un peu plus près ce qui est réellement signalé avant d’appuyer sur le bouton rouge de l’alarme.

    Dans le rapport hebdomadaire sur la mortalité et la morbidité du CDC présentant les résultats du NYTS, la prévalence de l’utilisation des produits Logic par les jeunes est de 4,3 %. Cependant, ce n’est pas 4,3 % de tous les jeunes américains, mais 4,3 % des 9,4 % de jeunes qui vapotaient actuellement aux États-Unis. Avec cette clarification, les chiffres ici commencent à être très différents des grandes annonces.

    Au lieu de niveaux alarmants d’utilisation de Logic chez les jeunes américains, l’étendue de cette utilisation rapportée par les chercheurs du CDC est de 4,3% de 9,4%, soit 0,4%. Selon leurs propres calculs, les auteurs du CDC estiment qu’il s’agit de 100 000 de tous les jeunes américains, ce qui n’est guère une épidémie d’utilisation de Logic.

    Mais c’est pire que cela parce que le chiffre de 0,4 % d’utilisation de Logic par les jeunes fait en fait référence à la marque Logic, et non aux deux produits refusés. Malheureusement, le NYTS ne collecte pas d’informations sur les appareils Logic spécifiques que les jeunes aux États-Unis utilisent. Cependant, les recherches actuellement en cours par le Centre for Substance Use Research en Écosse disposent de ces données.

    Les chercheurs écossais ont étudié l’utilisation d’ENDS parmi des échantillons représentatifs de jeunes et d’adultes américains en 2021 et 2022, en collectant des données sur plus de 20 grandes marques ENDS et plus de 200 appareils ENDS spécifiques.

    Dans cette recherche écossaise sur les 1215 jeunes âgés de 13 à 17 ans interrogés en 2022, 0,2 % avaient déjà utilisé un Logic Power et 0,5 % avaient déjà utilisé un Logic Pro. Lorsque les chercheurs écossais ont examiné l’utilisation de la cigarette électronique par les jeunes au cours des 30 derniers jours, les niveaux d’utilisation de Logic ont encore diminué, 0,1 % des jeunes déclarant avoir utilisé Logic Power au cours des 30 derniers jours et le niveau d’utilisation de Logic Pro est si bas que ce n’était même pas enregistré.

    En envoyant les MDO pour ces deux produits, la FDA semble s’être engagée à examiner les données relatives aux dispositifs et liquides individuels et à formuler une réponse en termes de marque de produits utilisés et à justifier les ordonnances de refus émises en se référant à la Données NYTS.

    Cependant, il y a quelque chose d’encore plus troublant dans les MDO qui ont été envoyés cette semaine. Si les chercheurs du CDC estiment que seulement 0,4% des jeunes américains ayant utilisé un produit ENDS de marque spécifique sont suffisants pour que la FDA délivre un MDO, il faut s’interroger sur la valeur relative qui est accordée ici à l’objectif d’aider les fumeurs adultes à arrêter et l’objectif de prévenir le vapotage chez les jeunes.

    La bonne nouvelle de la recherche du NYTS est que les niveaux globaux d’utilisation de la cigarette électronique par les jeunes aux États-Unis sont en baisse. La mauvaise nouvelle est qu’il semblerait, d’après l’expérience de Logic, que tant que les données du NYTS révèlent un niveau d’utilisation des ENDS par les jeunes, aussi petit soit-il, la FDA peut toujours considérer cela comme suffisant pour émettre un MDO. La suggestion implicite ici est donc que la FDA applique une approche de tolérance zéro à l’utilisation des ENDS chez les jeunes et est prête à sacrifier les avantages potentiels des produits ENDS pour les fumeurs adultes sur l’autel de la prévention des ENDS chez les jeunes.

    Neil McKeganey est directeur du Centre for Substance Use Research à Glasgow, en Écosse.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *