Puff Bar : Un crime de bon sens

  • FrançaisFrançais

  • Les détracteurs des Puff Bars disent souvent que c’est une aberration écologique. Mais en fait, ce truc est surtout un crime de bon sens.


    Les détracteurs des Puff Bars disent souvent que c'est une aberration écologique. Mais en fait, ce truc est surtout un crime de bon sens.

    Quand les fabricants chinois ont décidé de massifier la production de Puff Bars, alors il est évident qu’ils ont été enrhumé de bons sens tellement le concept est idiot et un véritable gâchis. J’ai déjà parlé du fait que la puff est un désastre écologique, mais qu’elle menaçait directement de nombreux acteurs de la vape, notamment les fabricants de liquide.

    En effet, si tout le monde se met à utiliser exclusivement des puff bars, alors les fabricants de liquide feront faillite, car personne n’achètera leur produit. Ce n’est pas les quelques vapoteurs passionnés qui vont réussir à les sauver. Si les fabricants de liquide disparaissent, alors cela signifie qu’on donne un monopole de 100 % sur la vape à la Chine. Cette dernière fabrique déjà les atomiseurs, les mods, les résistances et le coton.

    Et si elle a le monopole absolu, alors la moindre loi chinoise sur la vape et c’est les vapoteurs du monde entier qui se prennent tout dans la tronche. Depuis le 1er octobre 2022, les saveurs sont interdites en Chine. Même si la vape destinée à l’exportation n’est pas concerné. Mais cela reste une vraie menace.

    Comme le liquide est hermétique dans une Puff Bar, cela donne un marché énorme aux chinetoques. Mais c’est lorqu’on regarde une puff bar qu’on se dit que les chinois nous prennent vraiment pour des cons.

    Je vous montre comment recharger une Puff Bar en toute sécurité. Cette technique fonctionne avec la majorité des Puff bars.

    Fondamentalement, une Puff Bar ressemble à l’image ci-dessus. Vous avez un cylindre en plastique qui contient du coton imbibé de liquide. Et en dessous, vous avez une batterie qui alimente la puff. Le problème est le suivant est que la totalité des Puff Bars ont une batterie rechargeable. Dans le modèle que j’ai démonté pour montrer comment recharger une Puff Bar, c’est une batterie 18350 qu’on utilisait dans la vape il y a quelques années.

    C’est con à bêcher de la flotte. Car ils mettent une batterie rechargeable dans une cigarette jetable. C’est comme si vous achetiez une tasse en verre et que vous la jetiez après avoir bu un seul café ! On pourrait croire que ce serait plus avantageux pour les fabricants chinois de mettre une pile jetable puisque c’est une vape jetable. Le problème est que les piles jetables actuelles ne sont pas assez puissantes pour fournir une vape digne de ce nom. Il y a quelques fabricants qui ont essayé et la puff ne dure même pas 24 heures !

    C’est pourquoi, ils sont obligé d’utiliser des batteries rechargeables. Mais le pire est que c’est une technique de sagouin pour forcer les vapoteurs à acheter davantage de puff bars. En effet, malgré une autonomie correcte, votre Puff Bar va systématiquement se décharger avant qu’il n’y ait plus de liquide. En général, il reste encore 25 % de liquide à l’intérieur. Les Puff bars que j’utilise durent généralement une semaine quand je l’achète. Mais quand j’ai réussi à la recharger avec de la bidouille, elle a duré une semaine de plus. Cela signifie que dans mon cas, j’avais encore 50 % de liquide à l’intérieur.

    Cela ne couterait rien aux chinetoques de mettre un petit port USB pour pouvoir la recharger jusqu’à l’épuisement total du liquide. Mais non, ils veulent vous vendre leurs merdes par tonne et ils sont donc bien pires que Big Tobacco. Mais en fait, c’est voulu, car ils avaient déjà prévu de mettre des ports USB, mais juste qu’ils ont voulu traire les vaches au lait que nous sommes jusqu’à la dernière goutte. On voit déjà des Puff Bar de 10 à 12 ml qui sont rechargeables qui arrivent sur le marché. Et ils vont les promouvoir en disant : “Regardez, nous vous avons écouté !“.

    Le pire est que je n’en veux pas aux fabricants chinois de magouiller, pour eux, la Puff Bar est juste une énième merde qu’ils refilent aux Occidentaux de la manière qu’un Fidget Spinner ou tout autre gadget qui dure 3 jours. Les coupables sont les grossistes, les distributeurs et les Vape shops qui les commandent en masse puisque cela leur permet de se faire un max de pognon. Vous savez le prix de production d’une Puff Bar ? 10 centimes !! Et j’ai eu ce chiffre auprès de plusieurs fabricants chinois. Je m’étais fait passé pour un grand grossiste européen et ils m’avaient craché le morceau. 10 centimes et en Occident, ils le vendent à 5 euros. 49 000 % de marge… Et après, ces gros porcs nous disent qu’ils veulent aider les fumeurs qui sont souvent les plus pauvres de la population.

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *