Q1: 46% des lettres d’avertissement sur le tabac de la FDA étaient ciblées sur la vapeur

  • FrançaisFrançais


  • Au cours du premier trimestre de 2021, la FDA a émis 166 lettres d’avertissement aux produits du tabac.

    La Food and Drug Administration des États-Unis a envoyé un total de 166 lettres d’avertissement à l’industrie. Journaliste du tabac et Voix de vapeur Analyse a constaté que 46% des lettres d’avertissement envoyées au cours du premier trimestre étaient adressées aux fabricants de cigarettes électroniques et de liquides électroniques. Il s’avère également que la grande majorité des produits en cause enfreignaient les conditions du produit d’approbation du tabac de pré-commercialisation de la FDA actuellement en vente aux États-Unis.

    Selon l’analyste de Law360, Katie Insogna, pratiquement toutes les lettres d’avertissement concernant un produit du tabac ont été émises pendant la période considérée. La Food and Drug Administration (FDA) a cité le fabricant parce que ses produits e-liquides étaient également considérés comme de nouveaux produits du tabac et ne présentaient même pas de demande de produit du tabac avant la commercialisation. Ainsi, ces produits ne sont pas soumis à une dérogation à la règle PMTA.

    La loi fédérale exige que chaque produit du tabac vendu aux États-Unis soit étiqueté et réglementé conformément au Tobacco Control Act de 2009. Dans de nombreuses lettres d’avertissement récentes, Journaliste, “L’agence reconnaît que le destinataire est un fabricant enregistré avec des milliers de produits déjà répertoriés auprès de la FDA.” Comme c’est le cas habituel pour les lettres d’avertissement de la FDA, le régulateur des produits alimentaires et du tabac accorde généralement 15 «jours ouvrables» aux entreprises pour réagir et agir. Si une entreprise ne parvient pas à résoudre les violations, les entreprises pourraient être sanctionnées par des actions et des sanctions comprenant des sanctions civiles, des saisies et une injonction empêchant les opérations.

    De nombreuses lettres d’avertissement sont également centrées sur les produits liés au COVID-19 qui font de fausses allégations. Les entreprises, en particulier la commercialisation de produits tels que le tabac et la vape, sont susceptibles de faire l’objet d’un «examen réglementaire exceptionnel».

    «Les entreprises qui commercialisent des produits dans ces deux catégories doivent être particulièrement prudentes vis-à-vis des réglementations fédérales applicables, afin d’éviter toute action négative», note l’analyse.

    La FTC américaine ordonne à cinq marques de vapotage de soumettre leurs ventes et leurs publicités. Données

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *