Rapport: Le Nouveau-Mexique mettra en œuvre une nouvelle surveillance des produits de vapotage et du tabac

  • FrançaisFrançais


  • Le Nouveau-Mexique devrait mettre en place une nouvelle surveillance des vapeurs et des produits du tabac, conformément à une nouvelle loi entrée en vigueur au début de cette année.

    Selon l’Associated Press via le Journal d’Albuquerque, les autorités de l’État du Nouveau-Mexique devraient intensifier les mesures de surveillance des entreprises de tabac et de cigarettes électroniques au début de la nouvelle année. Ces nouvelles réglementations comprendront des licences pour la vente, la distribution et la fabrication de tous les produits du tabac vendus dans l’État.

    Les licences visent à empêcher davantage les enfants d’accéder aux produits. Les législateurs démocrates de l’époque ont proposé une législation en réponse directe à la hausse des taux de vapotage chez les jeunes.

    Après approbation, la gouverneure du Nouveau-Mexique, Michelle Lujan Grisham, a approuvé une législation qui approuve les sanctions administratives contre les établissements qui enfreignent les règlements de vente et sont surpris en train de vendre des produits du tabac interdits à des jeunes de moins de 21 ans.

    Selon la loi qui a été promulguée au printemps 2020, la surveillance était un changement programmé. Ces changements s’ajoutent également au changement de la limite d’âge légal minimum de vente de 18 ans à 21 ans, conformément au mandat de la Food and Drug Administration et à la législation mise en œuvre par la législature du Nouveau-Mexique.

    Le changement d’âge est entré en vigueur le 1er juillet. Les violations répétées des nouvelles règles peuvent entraîner des amendes pouvant aller jusqu’à 10 000 $ et une éventuelle révocation de la licence de vente.

    Autre reportage de l’Associated Press, daté du 17 février 2020, note que toutes les ventes sans licence dans le cadre de cette surveillance accrue seraient considérées comme des délits criminels passibles d’amendes et d’autres sanctions.

    Cependant, les ventes entre des personnes de moins de 21 ans et d’autres jeunes adultes n’ayant pas atteint l’âge minimum légal de vente ne seraient pas pénalisées. Cette mesure a été contestée par plusieurs législateurs au moment de l’adoption de la loi.

    La dernière ville de Grand Rapids du Michigan à interdire les vapeurs dans les parcs et les lieux publics

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *