Stanton Glantz, le déshonneur de la science et de la loi

  • FrançaisFrançais

  • Stanton Glantz, le scientifique le plus écoeurant de la vape, fait partie de ces prêtres de l’inquisition déguisés en blouses blanches et qui peuvent faire ce qu’ils veulent, même des crimes graves, sans jamais être inquiétés.


    Stanton Glantz fait partie des pires raclures anti-vape. Il est l’homme qui est derrière toute la folie anti-vape qui a d’abord gagné les universités, les publications scientifiques et ensuite les gouvernements. C’est quelqu’un qui était dans la lutte contre le tabagisme et quand la vape a débarqué, il a été idéologiquement contre, par pur esprit puritain. Ce genre de mec n’est pas un scientifique, mais un américain puritain qui peut exercer son esprit d’inquisition sous le couvert de diplomes de science.

    C’était une star puisque c’est lui qui révèle dans les années 1980 que les cigarettiers avaient cachés les méfaits du tabagisme et je lui consacre un chapitre entier dans mon livre sur la vape. Et à cause de ce lustre glorieux, il est devenu intouchable par la suite. Corrompu jusqu’à la moelle, il est tombé dans les pires caniveaux de la science. Son pire sac d’excrément est lorsqu’il a associé la vape à des risques cardiaques et quand on a évalué l’étude, on a vu que les personnes avaient eu ces risques cardiaques avant de commencer à vaper….

    Ca vous donne une idée de la corruption qui règne dans le milieu scientifique. C’est simple, si vous êtes en accord avec l’idéologie dominante, alors vous pourrez écrire les pires saloperies et tout passera crème. On l’a vu en 2020 comment Raoult, Perronne ou Toubiana ont été traité parce qu’ils ont été contre la doxa dominante. En fait, cette corruption à grande échelle, de manière systématique, j’en ai même fait un livre qui montre les abus de la science moderne et pourquoi ce n’est plus de la science, mais juste une pompe à fric bureaucratique.

    Et je disais dans ce livre que la science reste corrompue parce qu’il n’y a jamais de sanctions contre les scientifiques véreux. Stanton Glantz n’a fait que des grosses merdes pour détruire la vape et il n’a jamais eu le moindre problème judiciaire. Au minimum, un scientifique frauduleux doit être exclu à vie du secteur académique et il n’a plus le droit de publier quoi que ce soit. Ensuite, s’il a fait des fraudes scientifiques avec l’argent public, alors il doit le rembourser jusqu’au dernier centime sinon il doit faire de la tôle.

    Et sur Stanton Glantz, si on appliquait une vraie justice à la romaine, alors on pourrait l’accuser d’homicide indirect. Pas involontaire ! Mais indirect. Car en dégueulant sur la vape à longueur de journée, il a convaincu des milliers de fumeurs de ne pas essayer la cigarette électronique et il les a donc laissé mourir à petit feu. On pourrait l’accuser soit d’homicide ou de mise en danger d’autrui. Car si vous provoquez la mort de quelqu’un par votre inaction, alors la justice peut vous demander des comptes. Alors imaginez la culpabilité si vous provoquez la mort par votre corruption et votre idéologie puritaine.

    Mais la science moderne ne condamnera jamais des hommes Stanton Glantz, car elle peut se perpétuer grâce à eux en engendrant d’autres générations de corrompus. En revanche, je prie que pour la justice céleste lui donne un cancer de l’anus pour qu’à chaque fois qu’il chie, il comprenne sa douleur pour avoir détruit le meilleur outil de cessation tabagique jusqu’à ce jour.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    La Rédaction

    Rédacteur en chef, écorché vif, éternel raleur, conservateur et nationaliste. Parle parfois de vape.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *