Vape Bill est toujours assis sur le bureau du président philippin Duterte

  • FrançaisFrançais


  • Rodrigo Duterte – Crédit : PCOO

    Le 25 janvier de cette année, le Sénat philippin a ratifié le rapport du comité bicaméral de la conférence, qui a concilié les dispositions divergentes du projet de loi du Sénat n° 2239 et du projet de loi n° 9007, qui est devenu la loi sur la réglementation des produits à base de nicotine vaporisés. Le projet de loi a ensuite été envoyé au président Rodrigo Duterte pour signer le projet de loi.

    Près de 90 jours plus tard, le projet de loi sur le vapotage n’est toujours pas signé par le président.

    L’année dernière, le Sénat a approuvé le projet de loi du Sénat n° 2239, tandis que la Chambre des représentants a approuvé sa version homologue du projet de loi n° 9007, qui visent tous deux à réglementer l’importation, la fabrication, la vente, l’emballage, la distribution, l’utilisation et la publicité de nicotine vaporisée et produits sans nicotine.

    « Ce projet de loi vise à réglementer les produits à base de nicotine vaporisée, les produits sans nicotine et les nouveaux produits du tabac. On s’attend à ce que cela encourage le passage de la consommation de cigarettes moins saines à ces produits alternatifs moins nocifs », a expliqué le président du Sénat, Pro Tempore Ralph Recto. Renseignerr.rapporter.

    Alors que le public attend la décision de Duterte, des groupes des deux côtés du camp sur le projet de loi ont exhorté le président à faire pression pour le projet de loi ou à opposer son veto au projet de loi, citant les avantages et les inconvénients de l’utilisation des produits de vapotage.

    En janvier 2020, Duterte a signé la loi de la République 11467 – ou la loi de 2020 sur la réforme de la taxe sur le péché – qui vise à augmenter les droits d’accise sur les produits alcoolisés, les cigarettes électroniques (e-cigarettes) ou les produits à base de vapeur et les produits du tabac chauffés (HTP).

    En vertu de la RA 11467, ces produits sont réglementés par la Food and Drug Administration du pays.

    La mesure, qui devrait être pleinement mise en œuvre en mai, interdit également la vente, l’achat et l’utilisation de cigarettes électroniques ou de produits à base de vapeur et de PTH à ​​toute personne âgée de 21 ans et moins et aux non-fumeurs.

    Il limite également les saveurs des cigarettes électroniques ou des produits à base de vapeur au tabac ordinaire ou au menthol ordinaire.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.