Vape d’occasion liée aux symptômes bronchitiques chez les jeunes adultes

  • FrançaisFrançais


  • Une étude a établi un lien entre la vapeur secondaire et les symptômes bronchitiques chez les jeunes adultes.

    LOS ANGELES — Chercheurs trouvé que l’exposition indirecte à la vapeur de nicotine des cigarettes électroniques est liée à un risque accru de symptômes bronchiques et d’essoufflement chez les jeunes adultes. C’est du moins ce qu’une étude et ses conclusions ont publié dans la revue à comité de lecture journal respiratoire Thorax.

    “Malgré la forte prévalence de l’utilisation de la cigarette électronique (vapotage), on sait actuellement peu de choses sur les effets sur la santé de l’exposition à la vape à la nicotine d’occasion”, note l’étude dans son résumé. Un objectif de l’étude note qu’ils “enquêtent[d] si l’exposition à la vape de nicotine d’occasion est associée à des symptômes de santé respiratoire indésirables chez les jeunes adultes.

    “La prévalence de la vape de nicotine d’occasion est passée de 11,7% à 15,6% au cours de la période d’étude dans cette population”, note les résultats. “La prévalence de la respiration sifflante, des symptômes bronchitiques et de l’essoufflement variait de 12,3 % à 14,9 %, de 19,4 % à 26,0 % et de 16,5 % à 18,1 %, respectivement, au cours de l’étude.”

    Certains de ces symptômes causés par la vapeur d’une cigarette électronique de seconde main comprennent une respiration sifflante. Il s’agit d’un terme qui couvre la respiration sifflante et le sifflement dans la poitrine au cours d’une période des 12 mois précédents. Parmi les autres symptômes, l’essoufflement était également basé sur un rapport d’essoufflement troublé lors de la précipitation sur des terrains plats ou de la montée d’une légère pente.

    “Si elle est causale, la réduction de l’exposition à la cigarette électronique d’occasion à la maison réduirait le fardeau des symptômes respiratoires et fournirait une justification convaincante pour la réglementation de l’utilisation de la cigarette électronique dans les lieux publics”, notent les chercheurs de l’étude.

    “Plus inquiétant encore, le marketing a ciblé la population adolescente vulnérable, avec 78% des collégiens et lycéens exposés à au moins une publicité pour la cigarette électronique entre 2014 et 2016”, ajoutent les chercheurs.

    Talat Islam, professeur au Département des sciences de la population et de la santé publique de l’Université de Californie du Sud, à Los Angeles, est le chercheur principal. Parmi les autres personnes impliquées dans l’étude figurent des chercheurs de l’USC et des chercheurs de la faculté de médecine de l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, en Caroline du Nord.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *