Big Tobacco, alliée ou saboteuse de la vape ?

On a appris qu’Imperial, ex , allait mettre plus de 100 millions de dollars sur sa gamme de . La vape n’aime pas , c’est le moins qu’on puisse dire. Mais je pense que cette industrie subit un procès d’intention plus qu’autre chose. C’est vrai que ne dégage pas une odeur de sainteté ou de santé, mais est-ce que cela suffit à la discréditer une bonne fois pour toute.

Dans de nombreux pays, notamment en France, le secteur de la vape se voit comme les irréductibles, dans la position des gentils contre tous les méchants. La vape veut rester indépendante vis à vis de Big Tobacco, de Big Pharma, de l’industrie de la pétro-chimie. Et on peut se poser la question : Mais qu’est-ce qui vous reste ? Des associations et des ONG dont le poids est infime et qui ne pourra jamais lutter contre les législateurs ou même pour inverser le consensus scientifique.

Avoir un allié comme Big Tobacco permet d’être beaucoup plus percutant, car c’est une industrie qui est habitué à recevoir les coups (à raison). Car ce n’est pas avec la vérité, les preuves ou la sincérité de ses arguments qu’on vote des lois. Les lois sont votés à coup de lobbying et à celui qui sait le mieux communiquer. Communiquer et non informer. Bien  sûr, Big Tobacco n’est pas un allié désirable, mais nécessaire. On regarde les produits qu’il propose et on voit si ça convient. Si c’est vraiment de la merde, alors on passe notre chemin.

Mais Big Tobacco a les reins suffisamment solides pour financer des études à grande échelle sur la cigarette électronique. Et je pense même qu’ils ont déjà de grosses études, qui montrent que l’e-cig aide à quitter le . D’où le lancement de leur tabac à chauffer. Car cette industrie pensait à l’e-cig, comme une facon de consommer la nicotine à une autre. Mais si la vape aide réellement à quitter le , alors ils sont un peu dans la merde.

Monsieur et Madame Sainte-Nitouche de la vape vont arguer qu’on ne peut pas s’associer avec une industrie qui tue la moitié de ses “clients”. Ce n’est pas une association, mais une alliance forcée. Car les ennemis de la vape sont nombreux et Big Tobacco n’en fait pas partie.

Et je pense qu’il est là, le problème. Big Tobacco est un concurrent qui peut écraser la totalité des fabricants de cigarette électronique. On va me dire que des entreprises comme JUUL peuvent aussi peser dans le jeu. Oui, regardez ce qui lui arrive. JUUL se fait attaquer de tous les cotés et on peut penser que Big Tobacco, mais également d’autres acteurs de la vape, sont derrière la campagne de désinformation.

Le secteur de la vape est l’un des pires Business, car on doit affronter Big Tobacco (par la concurrence), Big Pharma (par la méfiance) et les gouvernements (par leurs taxes). Donc, faudrait peut-être qu’on ne vapote plus haut que son cul et qu’on commence à avoir des alliés, dignes de ce nom.

Je ne dis pas qu’il faut tout accepter, car les compromis, ça devient des cons qui promettent tout. Mais de regarder objectivement tous les produits de la vape, proposés par Big Tobacco, mais également d’autres secteurs, afin d’avoir un objectif et une communication communes.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

Pour me contacter personnellement :

J'ai arrêté de fumer grâce à la vape depuis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *