Cigarette électronique ou tabac chauffé, tout est bon pour éviter la clope

Quand on lit certains arguments pour la , on se rend compte que certains se réfugient dans le jusqu’auboutisme dans un mantra : Seule la vape marche et tout le reste, c’est de la merde. Ainsi, certains estiment qu’on ne devrait pas recommander le chauffé comme une alternative et qu’il est totalement différent de la . Le second point est exact, car ce sont deux technologies différentes. La vaporise du liquide nicotiné ou non tandis que le chauffé vaporise directement du tabac (C’est comme un cigare électronique). La différence se base sur la sensation, mais également l’addiction.

Le est une tentative pour Big Tobacco pour garder la main sur le marché du tabac et de la nicotine. C’est une réalité, mais si ça permet de faire quitter des fumeurs, alors Big Tobacco mérite une corbeille de fruits de notre part. Les pro-vapes vont nous dire que le tabac chauffé est plus risqué que la vape. C’est possible, mais ce sera toujours moins risqué que la clope. De plus, la sensation du tabac chauffé est quasi identique à celle de la clope, indiquant un fort potentiel pour la cessation de la clope.

Même si le tabac chauffé ne va pas faire abandonner le tabac aux fumeurs, on les aura libéré de la tige mortelle et pour moi, tout est bon pour éviter la clope. Je vous recommande de lire cet article de Hank Campbell, président de l’American Council on Science and Health, qui a témoigné devant la FDA pour que l’IQOS (I Quit Ordinary Smoking), outil de tabac chauffé crée par Philip Morris, soit approuvé comme un outil de cessation tabagique. Comme Campbell l’explique lui-même, il est étrange qu’un président d’une institution scientifique, qui a combattu le tabagisme pendant 40 ans, promeuve un outil proposé par Big Tobacco. Mais les données montrent que l’ marchent du feu de dieu pour la cessation tabagique.

L’IQOS a permis une cessation tabagique de 70 % chez les fumeurs comparé aux pauvres 10 % des produits pharmaceutiques comme les patchs. Campbell inclut également les produits de la vape dans ces 70 %. Toutefois, il faut que le secteur de la vape arrête ces guéguerres internes pour dire que leur produit est le meilleur, comme un gamin avec sa quéquette dans une cour de récré. Ce qui est navrant et ironique est que j’entend le même discours chez la vape que chez Big Tobacco à une époque. Cette vape, anti tabac-chauffé, s’en fout des fumeurs, mais elle voit Big Tobacco qui arrive pour leur faire concurrence et ils ont peur pour leurs petits commerces, car ils sont devenus aussi des branleurs de la vape au fil du temps. Mais c’est le jeu du capitalisme, ma pauvre lucette. Et ces crétins ne comprennent pas que si le tabac chauffé est régulé ou interdit, alors la vape est mécaniquement la suivante sur la liste.

On légiférera l’IQOS si on découvre si ,celui est vraiment dangereux, mais ma croisade est toujours la même : Passez 100 % à la cigarette électronique ou au tabac chauffé si cela vous permet d’éviter la clope.

 

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

Pour me contacter personnellement :

J'ai arrêté de fumer grâce à la vape depuis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *