La prisonnière vapoteuse en Thailande est-elle une Vape Girl ?

  • FrançaisFrançais


  • Retour sur cette française, emprisonnée en Thailande. La Vape Girl ou la pute de la vape, les résidus de clope dans une maison et les habituels conneries des médias.

    Cette semaine, deux articles ont retenu mon attention. Ils proviennent du site Vaping Post, ce qui contredit les mauvaises langues sur le fait que c’est un site entièrement sponsorisé par les pros de la vape. Le premier article revient sur cette histoire de française, prisonnière en Thailande à cause de sa cigarette électronique. J’en avais brièvement parlé la semaine dernière.

    Vérifie les lois de la vape du pays que tu visite avant de gueuler, sale conne !

    L’article remet les points sur les i en estimant que la Thailande est un pays souverain et que c’est à chacun de respecter les lois du pays qu’il visite. L’article est plutôt qualitatif, car cette affaire avait rameuté à tue-tête les sectaires de la vape qui pensent qu’ils sont les gentils. Et que tous les autres sont des cons. Toutefois, je suis partiellement d’accord avec l’article. Car ce n’est pas parce que c’est une loi d’un pays souverain qu’on ne peut pas trouver ça complètement débile.

    Evidemment, je ne connais pas de féministes qui sont allé à la Mecque pour faire valoir que les femmes avaient le droit de se balader totalement nues au milieu de la Kabaa. Mais c’est typiquement français de se plaindre des lois des autres pays. Car l’aventure de cette française a été transformé en un remake de mauvais gout de Monte Cristo.

    Les prostituées de la vape

    Le second article sur le phénomène des Vape Girls. Ces filles qui se mettent quasiment à poil avec une cigarette électronique ou des liquides. Ces Vapes Girls, venues tout de droit de l’Amériiiqueeeeu, utilisent la même approche que les Youtubeuses beautés ou les Instagrameuses qui montrent leur cul pour quelques centimes. Décidément, la prostitution ne s’est pas seulement généralisée, mais bien ubérisée.

    Car les témoignages de ces Vape Girls montrent qu’elles ne se font pas payer pour promouvoir les liquides. Mais elles ont juste du matos gratos. Dans le monde de 2019, tu peux avoir une fille nue pour une bouteille à 5,90 euros. Ca se relâche, je vous le dis.

    Notons que quelques Vapes Girls américaines se font payer et pas avec des clopinettes puisqu’une campagne pub peut leur rapporter jusqu’à 2 400 dollars. Moi qui gagne 250 dollars par mois au maximum en travaillant 60 heures par semaine, je pense que le transfemme est une orientation professionnelle d’avenir. En Europe, on a choisi le troc, car l’euro est une monnaie de singe. Quelques bouteilles de liquides en échange de photos à poils.

    Mais le pire est que les fabricants estiment que cela ne boostent même pas leurs ventes. Quooooi ! Des jolies filles à poils, avec des liquides, n’incitent pas l’achat. Ca c’est un vrai signe de la fin du monde. Surtout, ne parlez pas des Vapes Girls à Marlène Schiappa, elle risque de faire une syncope et d’interdire la vape avant de crever comme une merde.

    La fumée de cigarette reste pendant des décennies

    Loin des pétasses sur Instagram, repartons du coté des études scientifiques. Le site Vapes.com rapporte une étude sur la fumée de cigarette. Elle montre que les résidus des produits chimiques peuvent rester dans les pièces d’une maison pendant des décennies. Ce site est vraiment un pro-vape et parfois, il a tendance à exagérer  ce type d’étude.

    Ce n’est pas qu’il reste des résidus de produits chimiques que vous allez crever dans la semaine. C’est le genre d’étude moisie qui va trouver quelques nanogrammes de résidus d’un produit quelconque et dire que c’est cancérigène, car il faut bien mériter sa subvention en faisant peur dans les médias. On sait que la clope est dangereuse. Pas la peine d’en rajouter pour faire du buzz.

    Les médias sont toujours aussi cons

    Du coté des médias, ça ne change pas et ça empire. Ainsi, le superbe Radio Canada, qui nous avait déjà pondu pas mal de gros étrons contre la vape, revient cette fois en mettant en avant une certaine “Isobel Casey”, une jeune fille en guerre contre la vape chez les jeunes.

    Première chose, Isobel, il faut vraiment que tu change de nom. Ah non, c’est pas possible, c’est pas parce que ton prêtre ou des parents étaient bourrés pour ton baptême qu’il faut subir une merde pareille. Parce que je vous raconte pas la vie de merde qu’on peut avoir quand on s’appelle Isoooobeeeeuuuy alors qu’Isabelle est juste à coté.

    Ensuite, à moins que tu sois une spécialiste de la vape, veux-tu bien fermer ta gueule ? Ce n’est pas grave si des jeunes de ton âge ont constamment une e-cig à la bouche, car pendant toute ce temps, il n’y a pas de clope ou de joint de Marijuana dans cette même bouche.

    Le second article, ayant retenu mon attention, provient du site Wamiz et il nous dit tranquillement que la vape peut empoisonner les chiens et les chats à cause de la nicotine. Dis donc, sales cons, combien de morts de chiens de chats, avez-vous recensés à cause de la nicotine dans une clope ? 0 !! Ils essaient de dire que la nicotine en liquide est plus concentré et que les risques sont plus importants.

    Non, mais vous êtes totalement débiles. Vous croyez quoi ? Que les vapoteurs, propriétaires d’animaux, utilisent leurs bouteilles de liquide pour jouer à la baballe ? Vous avez vu les prix des liquides ? Tous les vapoteurs ont leur bouteilles, bien rangées dans une armoire fermée à double tour.

    Donc, non, il n’y aucun risque de nicotine pour les animaux. Car le risque est le même pour l’eau de javel, le chocolat, les détergents, la caféine et tous les putains de produits chimiques que vous trainez à longueur de journée dans votre putain de maison. A force de cotoyer les chiens et les chats au détriment des Homo sapiens, certains deviennent aussi cons que Médor ou Gros minet.

    Bon plan de la semaine

    Le Brunhilde MTL de Vapefly

    Le RTA Brunhilde MTL de Vapefly est la variante MTL du célèbre Top Coiler de même nom. 5 ml de capacité, des tiges métalliques de qualité allemand viennent puiser le liquide. Un RDTA qui peut devenir l’un des meilleurs MTL sur le marché. Le premier Brunhilde avait fait sensation et cette variante MTL n’échappera à la règle. 33,90 dollars 49,99 dollars sur Sourcemore avec le coupon BMR.

    33,90 dollars sur Sourcemore avec le coupon BMR


    Le kit Nunchaku 2 d’Uwell

    Le Kit Nunchaku 2 d’Uwell est composé du tank et du mod du même nom. La gamme Nunchaku est très apprécié pour son design et son ergonomie. Et cette deuxième version améliore la prise en main, la performance avec un chipset plus réactif. Le mod peut aller jusqu’à 100 watts et il peut supporter des accus en 18650, 20700 et 21700. Le tank fait 5 ml et il est compatible avec les coils UN2 utilisés pour Crown 4. 46,19 dollars 89,99 dollars sur Sourcemore avec le coupon NCKU2.

    46,19 dollars sur Sourcemore avec le coupon NCKU2

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend. Pour me contacter personnellement : Whatsapp : +261341854716 Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine Mon compte Facebook Mon compte Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *