Pourquoi le cannabis a-t-il une mauvaise odeur ?

  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • Les scientifiques ont découvert l’origine de la mauvaise odeur caractéristique du cannabis. Ce sont des composés qu’on trouve aussi dans l’ail avec les mêmes bienfaits potentiels pour la santé.


    Les scientifiques ont enfin découvert l’origine de la mauvaise odeur caractéristique du cannabis surnommée Skunk. Même ceux qui prétendent n’avoir jamais consommé de cannabis connaissent et reconnaissent l’odeur caractéristique du cannabis, c’est quelque chose qui est tout simplement unique par rapport à d’autres substances. Désormais, des scientifiques aux États-Unis ont découvert l’explication derrière cette mauvaise odeur.

    Les mêmes composants “puants” dans l’ail et le cannabis

    Les chercheurs ont analysé 13 variétés de cannabis différentes en estimant que l’odeur unique provient d’une famille de composés soufrés volatils (VCS) qui n’ont pas été unifiés dans la nature auparavant. Cependant, ces composés correspondent étroitement à ceux trouvés dans l’ail. Les auteurs ont écrit : Nos résultats ont révélé que les principaux composés qui contribuent à cette odeur sont une nouvelle famille de composés soufrés volatils (VSC), le 3-méthyl-2-butène-1-thiol étant le plus fortement corrélé avec l’arôme de 13 espèces de cannabis..

    Nous avons ensuite analysé trois produits d’extraits de cannabis concentrés pour déterminer si les VSC sont conservés pendant le processus d’extraction. En effet, nous observons des concentrations élevées à la fois de 3-méthyl-2-butène-1-thiol et de 3-méthyl-2-butényl acétothioate, indiquant que les produits à base d’extrait de cannabis peuvent également avoir un arôme piquant de “skunk”.

    Des composés ayant un potentiel bénéfique pour la santé

    Les chercheurs ont fini par découvrir de nombreux nouveaux VSC associés à l’odeur emblématique du cannabis. Les composés, connus sous le nom de VSC3 à VSC7, présentent tous une organisation structurelle similaire à celle des VSC de l’ail. Il s’agit d’une découverte vraiment importante, selon les auteurs. Ces composés peuvent avoir des avantages potentiels pour la santé, notamment une amélioration de la santé cardiovasculaire.

    Cette découverte a suscité des spéculations selon lesquelles le cannabis pourrait avoir des bienfaits similaires pour la santé. Les auteurs ont écrit : “Ces composés contribuent à l’arôme, à la saveur et aux bienfaits possibles de l’ail pour la santé.” Par exemple, l’analogue allylique du VSC3, l’allyl thiol, est un inhibiteur de l’histone désacétylase (HDAC), qui peut lui donner des propriétés anticancéreuses.

    Le disulfure de diallyle, qui est structurellement analogue au VSC7, peut aider à protéger contre le cancer colorectal et contribuer de manière bénéfique à la santé cardiovasculaire. Les similitudes structurelles entre les VSC dans le cannabis et l’ail justifient donc une enquête plus approfondie pour déterminer si les premiers possèdent des avantages pour la santé similaires à ceux des seconds.

     

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *