La principale protestation de l’Irlande contre la réforme du cannabis

  • FrançaisFrançais


  • Si l’on regarde les derniers mois seulement, il est clair qu’un changement majeur est en train de se produire en Irlande concernant la façon dont le public perçoit le cannabis. Cela est particulièrement visible lorsque l’on observe la popularité croissante des manifestations de cannabis en Irlande et la principale protestation pour la réforme du cannabis.

    Manifestations réclamant une réforme du cannabis en Irlande

    Il reste encore beaucoup à faire concernant les lois, l’accessibilité et la stigmatisation entourant le cannabis. Cependant, le public accepte lentement que le cannabis n’est pas une drogue maléfique comme les médias le décrivent parfois. Grâce à toutes les nouvelles recherches scientifiques sur le cannabis, de plus en plus de gens réalisent maintenant qu’il peut avoir des avantages potentiels.

    Démonstration majeure de Smoke Up

    La manifestation Major Smoke Up est une marche organisée chaque année par le groupe d’activistes du cannabis Major Group for Cannabis Reform (MGCR). L’objectif de la manifestation est de faire pression pour la réforme des lois irlandaises sur le cannabis, d’accroître l’accès au cannabis et de réduire la stigmatisation qui l’entoure.

    La manifestation Major Smoke Up de cette année prouve que les choses changent, le nombre de manifestants ayant presque doublé, passant de 600 participants estimés en 2020 à plus de 1100 personnes cette année.

    Vera Twomey

    Vera Twomey est une autre militante du cannabis qui a commencé à faire campagne lorsqu’elle a réalisé à quel point le cannabis aidait sa fille, qui souffre d’épilepsie sévère et de convulsions. Elle s’est battue sans relâche pour sa fille, écrivant au gouvernement et voyageant de Cork à Dublin pour attirer l’attention sur sa cause.

    Heureusement, ses appels ont été entendus et Bedrocan, le cannabis médical qui a changé la vie de sa fille, serait désormais financé d’avance. Elle n’aurait plus à débourser elle-même des milliers d’euros d’avance.

    Martin Condon

    L’activiste du cannabis Martin Condon a récemment fait la une des journaux lorsqu’il a mis en pot six plants de cannabis près d’une station Garda à Cork City. Gardaí a enlevé les plantes illégales, seulement pour que Martin en place d’autres au même endroit. “La culture de la plante de cannabis ne devrait pas être une affaire criminelle et les patients devraient avoir un accès équitable et efficace au cannabis en tant que médicament”, dit Martine.

    “C’est pourquoi je suis sorti, organisant un peu de désobéissance civile pour ces patients.”

    Pourquoi il y a un besoin de manifestations contre le cannabis en Irlande

    L’Irlande a des lois strictes concernant le cannabis. L’usage récréatif du cannabis est illégal. Bien que le cannabis médical soit légal, ce n’est qu’au cas par cas. Très peu de gens ont la chance d’obtenir une autorisation. Et même alors, il y a des difficultés pour y accéder.

    L’Irlande importe du cannabis médical car il est illégal d’en produire dans le pays, ce qui le rend extrêmement coûteux. Le service de santé met beaucoup de temps à rembourser ce montant. Les patients ont même recours à des voyages à l’étranger juste pour pouvoir accéder au cannabis médical.

    La réaction du gouvernement irlandais aux appels à la réforme des lois sur le cannabis

    Le gouvernement irlandais n’a pas ignoré les appels et les manifestations et a pris des mesures pour imposer certains changements. Le ministre de la Santé, Stephen Donnelly, était heureux d’annoncer que le Programme d’accès au cannabis médical (MCAP) est opérationnel. Le MCAP est un programme pilote visant à accroître la disponibilité du cannabis médical pour les patients éligibles en Irlande.

    Cependant, s’il s’agit effectivement d’un pas en avant, de nombreux militants ne sont pas très satisfaits. Seules les conditions résistantes au traitement, telles que les symptômes de la sclérose en plaques, le cancer et l’épilepsie sévère, figurent sur la liste d’éligibilité. Cela exclut de nombreuses autres personnes qui pourraient bénéficier du cannabis médical.

    Conclusion

    Au cours des dernières années, avec un nombre croissant de personnes appelant à la réforme des lois irlandaises sur le cannabis, le gouvernement et le public ont commencé à prêter attention à la nécessité d’un changement. Espérons qu’avec davantage de manifestations et le déploiement du programme MCAP, les lois sur le cannabis seront bientôt réformées en Irlande.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.