La Thaïlande pourrait être le prochain pays à décriminaliser le cannabis

  • FrançaisFrançais


  • La Thaïlande pourrait très bien être le premier pays d’Asie à dépénaliser la possession et la consommation de cannabis après la récente légalisation de la drogue à des fins médicales et pour une utilisation dans les aliments et les cosmétiques.

    La Food and Drug Administration du pays serait sur le point de proposer aujourd’hui le retrait du cannabis d’une liste de drogues contrôlées à l’office de contrôle des stupéfiants.

    Selon Bloomberg, une fois la proposition approuvée par le conseil, elle devra ensuite être approuvée par le ministre de la Santé Anutin Charnvirakul avant d’entrer en vigueur.

    Cette décision pourrait permettre aux gens d’accéder pleinement au cannabis sans craindre de longues peines de prison et de lourdes amendes, selon Withid Sariddeechaikool, secrétaire général adjoint de la FDA.

    Actuellement, la possession de cannabis en Thaïlande pourrait conduire son propriétaire à une peine de prison pouvant aller jusqu’à 15 ans.

    M. Sariddeechaikool a ajouté : « Si nous sommes capables de dépénaliser la marijuana, nous pourrons bénéficier de toute la plante et pas seulement de certaines parties.

    “Les boutons floraux et les graines pourraient être utilisés de manière économique et dans le respect de la loi.”

    Le changement pourrait ouvrir le pays au tourisme après ses deux dernières années mouvementées de lutte contre la pandémie de Covid-19.

    La Thaïlande a poursuivi une approche fragmentaire de la libéralisation du cannabis, conservant de nombreuses lois qui restreignaient la culture, la récolte et l’extraction de la culture commerciale.

    Comme le cannabis est toujours classé comme stupéfiant dans le pays, il est interdit aux individus de posséder la drogue, bien que le pays ait permis aux entreprises d’avoir plus accès à la plante ces dernières années.

    L’année dernière, le pays a dépénalisé le kratom, une plante psychoactive similaire aux opiacés originaire des pays tropicaux d’Asie du Sud-Est.

    Chaiwat Sowcharoensuk, analyste chez Krungsri Research, a déclaré à Bloomberg: “Bien que la modification de la loi autorisera l’achat, la vente et l’utilisation de toutes les parties du cannabis, l’utilisation récréative restera probablement contrôlée car les extraits de marijuana avec des niveaux plus élevés de tétrahydrocannabinol qui font planer les gens seront toujours être réglementé.

    “Les producteurs de savons, de produits de beauté et de cosmétiques à base de marijuana seront probablement ceux qui bénéficieront le plus de la dépénalisation.”

    La Thaïlande est devenue le premier pays d’Asie à légaliser le cannabis médical en 2018 et depuis lors, le gouvernement thaïlandais a introduit des règles qui permettraient aux familles de former des groupes communautaires pour cultiver du cannabis et fournir la récolte aux hôpitaux publics et aux établissements publics, comme un moyen de compléter leurs revenus.

    Si la Thaïlande optait pour la dépénalisation, d’autres pays asiatiques, comme le Népal et la Malaisie, pourraient bientôt emboîter le pas.

    Source

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.