Le LSD brouille les frontières entre l’expérience de soi et des autres –

  • FrançaisFrançais


  • Le LSD réduit les frontières entre l’expérience de soi et des autres, et affecte ainsi les interactions sociales. Des chercheurs de l’Université de Zurich ont maintenant découvert que le récepteur de la sérotonine 2A dans le cerveau humain est impliqué de manière critique dans ces mécanismes psychologiques entrelacés. Ces connaissances pourraient aider à développer de nouvelles thérapies pour les troubles psychiatriques tels que la schizophrénie ou la dépression.

    Pratiquement tous les troubles de santé mentale s’accompagnent de difficultés dans les relations interpersonnelles qui, à long terme, affectent négativement la progression de la maladie. Les restrictions sanitaires et sociales associées ne peuvent être que marginalement améliorées par les formes thérapeutiques actuelles. L’une des raisons à cela est qu’il y a eu très peu de recherches sur les principes neurobiologiques de base et en particulier les mécanismes neurochimiques de ce type de troubles. Un autre symptôme de divers troubles psychiatriques est la distorsion de l’expérience de soi. Les personnes souffrant de troubles mentaux présentent souvent un sentiment de soi gonflé ou affaibli.

    Des chercheurs de l’hôpital universitaire de psychiatrie de Zurich ont maintenant étudié les liens entre les changements dans le sens de soi et les changements dans les interactions sociales, ainsi que les mécanismes pharmacologiques qui jouent un rôle dans ces processus.

    Le LSD a un impact sur les limites de soi

    « Le LSD brouille les frontières entre soi et les autres lors d’interactions sociales », explique Katrin Preller. Elle a dirigé l’équipe de recherche du groupe de neuropsychologie et d’imagerie cérébrale avec le professeur Franz Vollenweider et a coopéré avec l’Institut de psychiatrie Max Planck de Munich sur l’étude. Alors qu’ils étaient allongés dans un scanner IRM, les participants à l’étude communiquaient avec un avatar virtuel au moyen de mouvements oculaires après avoir reçu un placebo, du LSD ou du LSD en combinaison avec de la kétansérine.

    Changements dans l’interaction sociale

    “Cela nous a permis de montrer que les régions du cerveau qui sont importantes pour faire la distinction entre soi et les autres étaient moins actives sous l’influence du LSD”, explique Preller. “Et cela a également changé les interactions sociales.” Les chercheurs ont également pu montrer que les changements induits par le LSD étaient bloqués par la kétansérine, indiquant que le récepteur de la sérotonine 2A (récepteur 5-HT2A) joue un rôle essentiel dans ce mécanisme.

    Approches pour les nouveaux médicaments

    Ces résultats démontrent que l’expérience de soi et l’interaction sociale sont étroitement liées. Des altérations variables de ces processus entrelacés pourraient être le résultat d’un transfert altéré d’informations médié par le système récepteur 5-HT2A. Cela pourrait être important pour le développement de nouvelles thérapies pharmacologiques. Par exemple, le blocage de ce récepteur chez les patients souffrant d’un sentiment de soi incohérent comme la schizophrénie pourrait améliorer leurs symptômes ainsi que leurs capacités sociales. D’autre part, stimuler ce récepteur pourrait aider les patients qui souffrent d’une concentration sur soi accrue, comme c’est le cas avec la dépression, par exemple.

    Source de l’histoire :

    Matériaux fourni par Université de Zurich. Remarque : Le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.

    La vape qui dérange

    Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique

    La vape est un outil de cessation tabagique, mais elle est attaquée de toutes parts. Si vous pensez que la cigarette électronique est dangereuse ou qu’elle ne marche pas, alors cet ouvrage va vous faire changer d’avis.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.