Appel urgent de la FSA pour que les marques CBD soumettent de nouvelles applications alimentaires

  • FrançaisFrançais


  • Les marques de doivent soumettre leurs demandes de nouveaux aliments à la Food Standards Agency (FSA) avant la date limite du 31 mars. Le fait de ne pas déposer de demandes avant cette date signifiera qu’ils échangeront illégalement des produits CBD.

    Cette date limite fait suite à la décision de la Commission européenne (CE) de classer les produits CBD en tant que nouveaux aliments en janvier 2019. La classification du cannabidiol (CBD) en tant que nouvel aliment a eu des ramifications importantes pour l’industrie du CBD, mais cela a pris CBD et produits dérivés du hors de la zone grise légale dans laquelle ils se trouvaient auparavant.

    La prolifération du CBD en tant que complément de santé populaire au cours des deux dernières décennies a suscité des réactions mitigées de la part des autorités et des décideurs politiques de différents États membres de l’UE. Ce cannabinoïde dérivé de la plante de sativa était souvent perçu à tort comme enivrant. Principalement en raison de sa relation avec le tétrahydrocannabinol (), l’ingrédient psychoactif présent dans le cannabis.

    Les applications de nouveaux aliments CBD doivent être conformes à la Food Safety Authority

    Le fait de considérer légalement le CBD comme un nouvel aliment dans la juridiction de l’UE et du Royaume-Uni a en fait dissipé de nombreuses idées fausses sur le CBD et sa légalité. Il a également introduit un cadre et un organisme de réglementation, la FSA, auxquels les producteurs de CBD doivent se conformer.

    Un nouvel aliment peut être défini comme tout aliment ou ingrédient alimentaire qui n’a pas d’antécédents de consommation avant mai 1997. En tant que tel, tous les nouveaux aliments doivent enregistrer des demandes auprès de la FSA.

    Appel urgent de la FSA pour que les producteurs de CBD soumettent leurs demandes

    Cet appel de la FSA vient au milieu des préoccupations que l’organisation n’a pas reçu autant de candidatures qu’elle avait prévu à ce moment-là. Les candidatures sont également soumises à une vérification administrative de 8 jours, puis la validation de l’application peut prendre jusqu’à 30 jours ouvrables.

    En raison de la lenteur du déploiement de la validation des applications, la FSA a décidé de permettre à tous les produits liés à une demande soumise avant le 31 mars de continuer à être commercialisés, même si ces applications n’ont pas encore été entièrement validées.

    Emily Miles, directrice générale de la Food Standards Agency, a déclaré ceci:

    «Demander une nouvelle autorisation alimentaire est le seul moyen pour les produits CBD de rester en vente ici. Depuis un an, nous encourageons toutes les entreprises à soumettre de toute urgence des candidatures de bonne qualité.

    «Cependant, nous avons reçu un grand nombre de candidatures près de la date limite. Afin de les traiter correctement, nous adaptons les critères des produits autorisés à rester en vente à partir du 1er avril.

    La décision de la FSA d’autoriser les producteurs de CBD ayant des demandes en instance à continuer à commercer légalement est conforme à une stratégie pragmatique et proportionnée que l’autorité a déployée pendant cette transition. Ils ont déclaré que leur engagement consistait à faire en sorte que les consommateurs sachent que ces produits sont réglementés et sûrs. Ils n’ont aucun intérêt à pénaliser indûment les producteurs de CBD pendant cette période d’ajustement.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *