L’agence de santé néo-zélandaise sévit contre les ventes illégales de CBD

  • FrançaisFrançais


  • Publié 4 novembre 2020

    Les autorités néo-zélandaises ont menacé deux producteurs de chanvre d’une amende de 100 000 dollars et de la perte de la licence de chanvre pour la vente de produits contenant du cannabidiol, ce qui n’est autorisé que dans les médicaments sur ordonnance dans le pays.

    Sarah Gibson et Aaron Silcock, producteurs de chanvre de la ville de Reefton, dans la région de la côte ouest de l’île, ont reçu l’avertissement de l’organisme de réglementation médicale Medsafe de Nouvelle-Zélande, selon l’agence de presse locale Stuff signalé Mercredi.

    Medsafe a déclaré que les deux produits vendus par le point de vente au détail du couple Larry’s Gold – EPIK Daily Drops et EPIK Hemp Balm – contenaient du CBD, qui a été défini comme un ingrédient répertorié et un médicament sur ordonnance en vertu de la loi néo-zélandaise.

    Selon le rapport Stuff, un porte-parole de Medsafe a déclaré que des allégations thérapeutiques concernant les deux articles avaient été faites, ce qui viole une loi interdisant la vente ou la publicité de médicaments non approuvés.

    Gibson a déclaré que le couple n’avait fait aucune allégation thérapeutique, mais que les clients avaient laissé des critiques louant les produits pour minimiser les maux et les douleurs.

    «Nous vendons ces produits depuis un an sans aucun commentaire négatif», a déclaré Gibson. «Je ne le comprends pas.»

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *