Les entreprises du CBD au Royaume-Uni prospèrent au milieu d’une pandémie

  • FrançaisFrançais


  • Il semble que les entreprises britanniques de se portent étonnamment bien malgré la pandémie, mais une date très importante approche.

    Au cours des dernières années, le marché britannique du CBD a fait un bond considérable malgré les restrictions liées à la substance.

    De retour en mai, Forbes a rapporté comment la demande de la substance avait énormément augmenté malgré les pressions de la pandémie. Dans leur rapport, ils citent une étude d’Alphagreen.io, qui suggère que plus de 8 millions de Britanniques dépensent leur argent en produits CBD «avec des dépenses dépassant 150 millions de livres au cours des quatre premiers mois de 2020 seulement.

    Date limite de candidature pour les nouveaux aliments

    Le CBD s’est terriblement bien comporté au Royaume-Uni malgré les obstacles auxquels il est confronté, y compris les restrictions sur la teneur en , la manière dont Le CBD peut être commercialisé et la critique de la culture des plantes de chanvre.

    Aujourd’hui, de nombreux fabricants de CBD essaient de devancer un autre obstacle imminent – l’application des nouveaux aliments.

    La Food Standards Agency (FSA) a donné à l’ensemble de l’industrie du CBD jusqu’à 31 mars pour soumettre une demande d’autorisation de nouvel aliment valide. Les produits CBD ont inondé le marché britannique et la FSA veut plus de réglementation impliquée pour protéger les consommateurs britanniques.

    Tout cela s’inscrit dans le contexte du Brexit avec de nombreux consommateurs ainsi que des entreprises se demandant où en seront les questions réglementaires après le 31 décembre. Pour l’instant, les informations de la FSA sont loin d’être claires. Le dernier rapport de février indiquait que le CBD non enregistré serait légal d’avoir sur les tablettes jusqu’au 31 mars 2021.

    Pour ajouter encore plus d’incertitude, en juillet, la Commission européenne a annoncé qu’elle suspendrait les applications de nouveaux aliments. Il a déclaré que sa position préliminaire était que le CBD devrait être strictement réglementé par la Convention unique sur les stupéfiants de 1961.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *