Les sondages montrent que le référendum sur le cannabis en Nouvelle-Zélande est trop proche pour être convoqué

  • FrançaisFrançais


  • La dernière vague de sondages électoraux a révélé que l’opinion publique sur la légalisation du cannabis reste liée à l’approche des élections et du référendum dans le pays. Les citoyens vont vote sur la légalisation du cannabis et l’euthanasie comme prolongement des élections générales d’octobre.

    Diverses sources ont publié les résultats des sondages enregistrés tout au long de la campagne. Les résultats de ces sondages ont varié en fonction de leur source et du moment de la collecte des données. Les sondages les plus récents sur l’opinion publique au référendum ont suggéré que les électeurs sont plus divisés que jamais et que le résultat final pourrait être trop proche pour être appelé.

    L’un des sondages, commandé par les plus grandes sociétés de cannabis médical en Nouvelle-Zélande, Helius Therapeutics, affirme que les électeurs sont littéralement divisés en deux. Selon les réponses de 1 300 kiwis, 49,5% des électeurs soutiennent la légalisation, 49,5% s’y opposent et 1% n’ont donné aucune réponse de toute façon. Il s’agit de la septième d’une série d’enquêtes commandées par Helius Therapeutics.

    Cependant, le sondage a révélé que la campagne “ Non ” pouvait avoir l’avantage lorsque les résultats étaient limités aux répondants qui étaient tous deux inscrits pour voter. et ont déclaré qu’ils étaient à 100% susceptibles de voter. Dans ce cas, 50,8% des répondants ont révélé qu’ils voteraient contre la légalisation du cannabis, contre 48,8% qui voteraient pour.

    Le sondage a également révélé que plus de 70% des répondants qui avaient déjà essayé le cannabis voteraient pour la légalisation.

    Les résultats du sondage suggèrent que les deux campagnes nécessiteront un mouvement décisif afin de faire pencher la balance le jour des résultats. De nombreux militants espèrent toujours que la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern du parti travailliste révélera comment elle envisage de voter lors du référendum. Cependant, Mme Arden a jusqu’à présent refusé de révéler sa position sur la légalisation, insistant sur “Je ne pense pas que mon vote unique fera pencher la décision, non”.

    Dans une récente interview avec une organisation de défense de la politique pharmaceutique Volteface, l’ancienne Première ministre néo-zélandaise, Helen Clark, a déclaré:

    «La prohibition est un problème. C’est un problème car il criminalise les personnes qui consomment une drogue très couramment consommée… Des études longitudinales en Nouvelle-Zélande suggèrent que jusqu’à 80% des personnes en consommeront [cannabis] à un moment donné de leur vie. »

    Rt. L’honorable Helen Clark a été Premier ministre de la Nouvelle-Zélande de 1999 à 2008 et a été un ardent défenseur de la légalisation du cannabis dans le pays.

    Le parti travailliste a révélé qu’il avait accordé à ses députés un vote de conscience sur les deux questions du référendum. Cependant, le parti d’opposition de droite National a annoncé que tous ses députés voteraient contre la légalisation du cannabis. Le référendum sur la légalisation et l’euthanasie du cannabis aura lieu parallèlement aux élections générales du 17 octobre.

    Source

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

    Pour me contacter personnellement :

  • Whatsapp : +261341854716
  • Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine
  • Mon compte Facebook
  • Mon compte Twitter
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *