La vape passive sur le BPCO, tendances de la vape chez les étudiants parisiens

StockSnap / Pixabay

Impact sur de la vape passive sur le BPCO

On sait que la vape passive n’a aucun impact sur la santé. Et une nouvelle preuve a été démontré en exposant 16 patients, souffrant de BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), à plus de 3 heures de vapotage passif via une chambre climatisée. Les résultats suggèrent que la vape passive n’affecte aucunement la capacité pulmonaire de personnes, souffrant de BPCO. C ‘est d’autant plus valable que les patients étaient assez agés, aux alentours de 68 ans

Tendance de l’utilisation exclusive de la cigarette électronique chez les étudiants à Paris

De 2013 à 2017, près de 3500 étudiants, choisis aléatoirement dans différentes écoles à Paris. Il y avait des étudiants, qui utilisaient exclusivement la cigarette électronique et d’autres, exclusivement la clope. L’objectif était de déterminer les trajectoires vers la clope ou le cannabis, si on était un étudiant exclusivement sur la vape. Non seulement, les étudiants, exclusivement vapoteurs, avaient tendance à rester sur la vape et non pas à passer sur la clope, mais ils ne passaient pas non plus sur le cannabis. Toutefois, l’étude n’a pas inclus les vapoteurs, qui pourraient utiliser des liquides à base de CPD.

 

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

Pour me contacter personnellement :

J'ai arrêté de fumer grâce à la vape depuis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *