Vapotage passif sur les fumeurs, perceptions de la cigarette électronique sur les cliniciens et tests de message de risque sur la nocivité de la vape

Vapotage passif sur les fumeurs

Notre première étude est délicieusement pourrie. Les chercheurs ont mesuré l’effet du vapotage passif sur les fumeurs. Oui, vous avez bien entendu, ces baltringues veulent protéger les fumeurs contre les dangers de la vape. Ils ont regardé les endroits où il y avait les vapoteurs et ils ont déterminé l’effet du vapotage passif sur les fumeurs qui étaient dans la même zone. L’échantillon est quand même important, car il s’agit de plus de 6000 fumeurs. Bon, l’étude est publié dans Tobacco Induced Diseases. Une revue dont je n’ai jamais entendu parler et qui publie tout et n’importe quoi. On peut voir la propagande Big Tobacco derrière, car on utilise le principe de précaution, totalement moisie de France, pour interdire la vape dans les lieux où il y a les fumeurs.

Perceptions des médecins sur la cigarette électronique

La seconde étude a porté sur 15 médecins et elle concerne la perception sur les bienfaits et les dangers de la cigarette entre le patient et le médecin. Les résultats montrent que dans un sevrage tabagique, les médecins sont rarement les premiers à parler de la cigarette électronique. Les mentions à la vape sont principalement initiés par les patients. Les deux parties s’accordent pour dire qu’il faut plus de recherches (ce qui est gageure, car on a tout ce qu’il faut depuis 10 ans). Toutefois, les médecins veulent davantage d’informations sur la cigarette électronique et avoir plus de matériaux éducatifs pour proposer l’e-cigarette le cas échéant. C’est un changement de ton progressif qu’on apprécie dans la médecine.

  • Source : E-cigarettes and the clinical encounter: Physician perspectives on e-cigarette safety, effectiveness, and patient educational needs, Journal of Evaluation in Clinical Practice, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30784164

Message de test sur la nocivité de la cigarette électronique

Dans cette étude, les chercheurs ont testé, via des messages, la perception des personnes sur la nocivité des cigarettes électroniques. En général, les personnes ont considéré que l’e-cig est moins dangereuse que la clope. Et cela n’affectait pas une utilisation future de la cigarette électronique. Même si c’est encourageant, une étude anglaise a montré que la perception des effets nocifs de la vape augmentait chez les fumeurs par rapport aux premières années de la vape. Cela signifie que les médias, les scientifiques corrompus et autres connards ont réussi à diaboliser la cigarette électronique. Mais cela reste une étude encourageante.

Source: E-cigarette Beliefs: Testing a Relative Risk Message in a Representative US Sample, Tobacco Regulatory Science, https://www.ingentaconnect.com/contentone/trsg/trs/2019/00000005/00000002/art00003

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

Pour me contacter personnellement :

J'ai arrêté de fumer grâce à la vape depuis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *