JUUL

JUUL est un fabricant américain d’e-cigarette fondé en 2017. A la base, l’entreprise a été fondé par Adam Bowen et James Monsees, deux anciens fumeurs et étudiants de Stanford. Elle s’appelait Ploom et ils ont inventé un vaporiseur qui permet d’utiliser des feuilles de tabac et du cannabis. La JUUL est le principal produit de l’entreprise. C’est une forme de cigarette électronique en forme de clé USB. Sa grande particularité est que la JUUL utilise des sels de nicotine.

Les sels de nicotine donnent une sensation quasi identique à celle de la clope. En effet, on peut avoir sa dose de nicotine dans les 5 minutes suivant l’utilisation d’un JUUL. La dose de nicotine est également plus importante, car une cartouche, appelé JUULpod, peut délivrer du 23 et du 40 mg/ml au minimum, mais peut aller jusqu’à 35 et 53 mg/ml, respectivement. Ce qui largement supérieure à toutes les normes du marché. La controverse de JUUL est que le produit est très attirant pour les jeunes.

Et pour cause, la vapeur produite est minimale et les arômes sont maximisés. La JUUL est tellement discrète qu’on peut l’utiliser en salle de classe sans attirer l’attention. La FDA a lancé une enquête pour déterminer la popularité de la JUUL par rapport à d’autres marques de cigarette électronique. En réponse, la JUUL s’est engagé à mettre 30 millions de dollars sur la table pour dissuader les mineurs d’acheter son produit. Il a augmenté l’âge de l’achat de 18 à 21 ans. Toutefois, JUUL est partiellement fautive, car toute sa promotion a été faite sur des réseaux comme Instagram, principalement utilisé par les jeunes.

La FDA a réagit comme d’habitude, en jetant tous les bébés de la ville avec l’eau de JUUL. Elle a demandé à tous les fabricants d’e-cigs de faire le maximum pour dissuader les jeunes de vaper. Et les déclarations précédentes de JUUL n’ont rien arrangé. Car un responsable a déclaré que la JUUL n’a jamais été conçu pour aider à quitter le tabac, mais à le consommer différemment.  Les principaux griefs est la dose de nicotine massive dans une JUUL, car 54 mg est 2 fois supérieure à ce qu’il faudrait à un fumeur qui consommerait 40 tiges par jour. On peut dire qu’à cause de JUUL, les Etats-Unis vont passer par une législation similaire à la TPD, ce qui signifie la mort de la vape à court et moyen terme.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend.

Pour me contacter personnellement :

J'ai arrêté de fumer grâce à la vape depuis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *