FAQ sur la cigarette électronique et la vape

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

Une cigarette électronique ou e-cigarette est un dispositif permettant de vaporiser une solution de liquide, appelé e-liquide. Elle peut prendre différentes formes comme un pod, un kit AIO (All in One), un Mod et un atomiseur. La cigarette électronique est l’un des principaux outils de cessation de tabagique.

Quels sont les différents types de cigarette électronique ?

On distingue 3 principaux types de cigarette électronique qui se déclinent en plusieurs sous-catégorie.

  • Le pod – Un exemple de Pod est une Juul. Vous avez un dispositif en plastique qui peut accueillir une cartouche. Cette cartouche peut être jetable ou remplissable. Le Pod est conseillé pour les débutants, car ils sont adaptés aux doses élevés de nicotine. Ils sont également compacts et leur entretien est très facile. L’inconvénient des pods est leur fiabilité sur le long terme et les cartouches jetables ne vous permettent pas de mettre le liquide que vous voulez.
  • Le kit AIO – Un exemple de kit AIO est l’Eleaf Basal. La cigarette électronique AIO peut venir en un seul appareil ou en deux parties. La première est la batterie qu’on pourra recharger avec une prise USB. La seconde partie est l’atomiseur qui accueille la résistance et le liquide. Plus fiable et plus polyvalent que le pod, le kit AIO est également moins cher sur le long terme. Car il vous permet de remplacer vos propres résistances et vos propres liquides.
  • Le kit Sub-Ohm – C’est le kit qu’on va choisir une fois qu’on est un vapoteur expérimenté et qu’on sait faire de la vape directe. Cette fois, l’atomiseur (connu également comme un tank) et le mod sont en deux parties bien séparés. Et dans le secteur de la cigarette électronique, un standard s’est imposé comme la connectique 510. C’est la visserie qui connecte l’atomiseur à un mod. Cela signifie qu’un mod de n’importe quelle marque pourra fonctionner avec un atomiseur de n’importe quel marque.
  • Le RTA et le RDA – RTA pour Rebuildable Tank Atomizer et RDA pour Rebuildable Dripper Atomizer. Convient uniquement pour les vapoteurs expérimentés. Le RTA et le RDA vous permet de construire vos propres résistances avec ce qu’on appelle des fils résistifs. Vous avez le Kanthal, le Nichrome80 et l’inox. La différence de ses fils va déterminer la puissance de votre résistance exprimée en ohm, mais également la saveur et la production de vapeur. Le RTA possède un tank où vous pouvez mettre le liquide tandis que le RDA nécessite qu’on mette du liquide régulièrement comme un compte-goutte d’où le nom (Dripper qui vient de Drip qui signifie goutter en anglais).
  • Le Squonker ou Bottom Feeder – Connu également comme une BF, le Squonker est une boxe qui contient un réservoir. Vous mettez un dripper avec une connectique 510 creux dessus. Une Boxe BF vous permet d’utiliser un Dripper sans avoir à constamment mettre des gouttes de liquide. Uniquement pour les utilisateurs avancés.

Qu’est-ce que la vape en sub-ohm ?

La vape en sub-ohm désigne souvent un atomiseur dont les résistances sont inférieurs à 1 ohm. Dans la cigarette électronique, plus la résistance est élevée et plus elle supportera un taux de nicotine élevée. Ainsi, dans les pods et les kits AIO, vous aurez généralement des résistances supérieures à 1 ohm. En dessous de 1 ohm, vous arrivez dans la vape directe. La vape directe permet de produire plus de vapeur, mais elle n’est pas destinée pour les liquides fortement nicotinés. Car une vape en sub-ohm vous permet de vaper une grande quantité de liquide. Ainsi, la vape sub-ohm est souvent pratiqué de 0 à 3 mg.

Quelle est la différence entre la vape indirecte et directe ?

La vape indirecte vous permet d’avoir une vape similaire à une cigarette. Vous aspirez, vous gardez la vapeur dans la bouche et vous avalez. Connue également comme le MTL (Mouth to Lung). La vape directe vous permet d’aspirer directement dans les poumons. C’est comme si on aspirait à travers l’atomiseur.

La vape directe produit beaucoup plus de vapeur. Tous les fumeurs, passant à la cigarette électronique, vont d’abord utiliser la vape indirecte. Et ensuite, ils pourront passer à la vape. Notez que cela dépend de chaque vapoteur. La vape directe n’est absolument obligatoire.

Quel est le bon taux de nicotine avec une cigarette électronique ?

Chaque fumeur aura son propre taux de nicotine. Une mesure moyenne est de considérer qu’il faut 1 mg de nicotine pour une cigarette. Si vous fumez 1 paquet par jour, alors il vous faut entre 12 et 20 mg de nicotine. Toutefois, le taux de nicotine dans un liquide ne donne pas forcément la bonne mesure, car c’est le taux de nicotine par jour qu’il faut surtout regarder. Un tabacologue ou un addictologue peut déterminer le taux de nicotine dont vous avez besoin.

Et si vous commencez la cigarette électronique, vous pourrez déterminer votre taux de nicotine au bout de quelques jours. Par exemple, si vous avez besoin de 100 milligrammes de nicotine par jour, alors vous pouvez prendre une fiole de 10 millitres à 18 mg de nicotine. Et vous en vaperez autour de 6 mg (6 x 18 = 108 mg). Si vous vapez du 3 mg de nicotine, alors il faudra vaper environ 33 millitres de liquide par jour.

Quelle est la différence entre un e-liquide Freebase et les sels de nicotine

Les sels de nicotine sont récents sur le marché. Un liquide Freebase indique un liquide où les molécules de nicotine circulent librement. Elles ne sont attachées à aucun autre composant. Les sels de nicotine sont attachés à d’autres molécules pour faciliter leur métabolisme par l’organisme. Plus le taux de nicotine est élevé dans un liquide, plus vous aurez un “Hit” élevé dans la gorge. Le Hit est le petit picotement dans la gorge quand on fume une cigarette. Et on aura la même sensation avec un e-liquide nicotiné.

Certains fumeurs ont besoin d’une dose élevée de nicotine, mais ils ne supportent pas les liquides fortement dosés. Le sel de nicotine vous permet d’avoir une dose élevée de nicotine en ayant un hit plus faible. C’est simple à comparer. Prenez de l’e-liquide normal en 20 mg et du sel de nicotine en 20 mg également et vous verrez immédiatement la différence au niveau du hit dans votre gorge. Une autre différence est que le métabolisme via des sels de nicotine est beaucoup plus rapide qu’un liquide Freebase.

La science et la médecine recommande-t-elle la cigarette électronique ?

Un consensus clair et net manque encore sur la cigarette électronique, mais c’est surtout lié à des questions de politique. Mais de plus en plus de médecins recommandent la cigarette électronique. Les autorités britanniques estiment que la cigarette électronique est 95 % moins dangereuse que la cigarette par combustion. De plus, un essai clinique en début de 2019 a montré que la cigarette électronique est 2 fois plus efficace pour le sevrage tabagique comparé aux patchs et aux gommes de nicotine. On vous recommande de lire notre résumé des principales études scientifiques sur la cigarette électronique.

La nicotine provoque-t-elle le cancer ?

Contrairement à ce qu’on croit, la nicotine ne provoque pas le cancer. Elle provoque une addiction, mais le cancer est provoqué par les 4 000 autres substances chimiques qui sont présentes dans la cigarette comme le goudron ou le benzène. Et comme c’est une substance addictive, alors la nicotine est aussi dangereuse que la caféine ou les jeux d’argent. Son impact sur la santé est tout aussi minimal même si l’addiction peut mener à des excès. Si la nicotine était dangereuse, alors la médecine ne recommanderait pas des patchs ou des gommes de nicotine. Ce qui est dangereux est la combustion des milliers de substances chimiques dans la cigarette et non la cigarette.

Bon plan de la semaine

Le Brunhilde MTL de Vapefly

Le RTA Brunhilde MTL de Vapefly est la variante MTL du célèbre Top Coiler de même nom. 5 ml de capacité, des tiges métalliques de qualité allemand viennent puiser le liquide. Un RDTA qui peut devenir l’un des meilleurs MTL sur le marché. Le premier Brunhilde avait fait sensation et cette variante MTL n’échappera à la règle. 33,90 dollars 49,99 dollars sur Sourcemore avec le coupon BMR.

33,90 dollars sur Sourcemore avec le coupon BMR


Le kit Nunchaku 2 d’Uwell

Le Kit Nunchaku 2 d’Uwell est composé du tank et du mod du même nom. La gamme Nunchaku est très apprécié pour son design et son ergonomie. Et cette deuxième version améliore la prise en main, la performance avec un chipset plus réactif. Le mod peut aller jusqu’à 100 watts et il peut supporter des accus en 18650, 20700 et 21700. Le tank fait 5 ml et il est compatible avec les coils UN2 utilisés pour Crown 4. 46,19 dollars 89,99 dollars sur Sourcemore avec le coupon NCKU2.

46,19 dollars sur Sourcemore avec le coupon NCKU2