Exposition de souris à la vapeur de cigarette électronique et au tabagisme et lien entre cigarette électronique et les maladies cardiovasculaires

  • FrançaisFrançais


  • Une étude qui a exposé des souris à la vapeur de cigarette électronique et à la clope et le lien entre la vape et la maladie cardiaque.

    Des souris exposées à la vapeur de cigarette électronique et à celle du tabac

    Les chercheurs ont comparé l’exposition de vapeur d’e-cigarette et de la clope de type 3R4F chez des souris pendant 3 semaines. Le 3R4F est une cigarette de référence utilisée pour les tests en labo et dans les études scientifiques. L’exposition a duré 3 semaines, à raison de 4 heures par jour, 5 jours par semaine.

    La cigarette électronique utilisée était la MarkTen de l’entreprise Altria. En décembre 2018, le MarkTen n’était plus disponible. Notons pour l’étude, la MarkTen avait 4 % de nicotine, soit 40 mg/ml. Les résultats montrent que seul le groupe de souris, exposé à la clope, a eu des dommages conséquents que ce soit au niveau des poumons et de la trachée respiratoire. Les souris ont également eu de la léthargie et des convulsions.

    Le groupe de souris, exposé à la vapeur de cigarette électronique, a subi des changements microscopiques, notamment de la métaplasie pavimenteuse dans l’épiglotte du larynx. Ce n’est pas une maladie, mais un simple changement de tissu. Ces souris ont également eu des d’infiltrations d’histiocyte dans les poumons. Cela correspond à un changement cellulaire dans certains types de tissus.

    Notons que ces changements microscopiques ont été uniquement remarqué dans le groupe de souris, exposé à la vape à 40 mg/ml. Pour ceux qui connaissent la vape, ils ont dû comprendre que 40 mg/ml est vraiment une trop forte dose. Et ce ne sont pas des sels de nicotine. Et des changements tissulaires sont fréquents quand on inhale des aliments ou de la vapeur.

    Les chercheurs rapportent que ces changements sont 94 % moins importants dans le groupe de souris, exposées à la vape, qu’à celle de la clope. Comme c’est une étude de toxicologie, c’est normal qu’il pousse la dose à fond, mais ils n’ont rien trouvé de vraiment nocif. Et surtout, on retrouve cette nocivité moindre de 94 % de la cigarette électronique.

    Le lien entre la cigarette électronique et les maladies cardiaques

    Une étude qui a exposé des souris à la vapeur de cigarette électronique et à la clope et le lien entre la vape et la maladie cardiaque.

    Image by balik from Pixabay

    Dans cette étude, les chercheurs ont comparé les risques de maladies cardiovasculaires chez les fumeurs, les vapofumeurs et les vapoteurs purs. L’échantillon est de 449 000 participants dont 15 000 étaient des vapoteurs, 12 900 étaient des vapofumeurs et 44 000 avaient des maladies cardiaques. Les chercheurs n’ont trouvé aucun lien entre la maladie cardiaque et ceux qui n’avaient jamais fumés, mais qui utilisaient la cigarette électronique. Le risque de maladie cardiaque était de 36 % chez les vapofumeurs, qui fument et vapent en même temps.

    Tout le battage médiatique autour de cette étude montre que les journalistes n’ont absolument rien compris. Ce n’est pas que la vape provoque des maladies cardiaques, car c’est dit clairement qu’il n’y a aucun lien. C’est juste que pour le vapofumeur, le risque va subsister. Donc, il a tout intérêt à abandonner la clope dans la mesure du possible.

    Là où les chercheurs sont aux fraises est qu’ils disent que ce risque de 36 % est élevé chez les vapofumeurs que les fumeurs purs. C’est à dire que selon eux, fumer une clope est moins dangereux qu’utiliser à la fois l’e-cigarette et la clope. C’est clairement une méthodologie douteuse, car c’est statistiquement impossible.

    En fait, ce serait possible si le groupe a été choisie délibérément pour montrer plus de risques cardiaques. Comme cela vient d’un grand échantillon, on ignore les habitudes alimentaires des personnes. Il se peut que le groupe des vapofumeurs avaient une alimentation de merde comparé à des fumeurs. Donc, à moins de séparer chaque groupe et de supprimer tous les biais possibles, qui peuvent fausser l’échantillon, on peut trouver tout et n’importe quoi en même temps. Evidemment, cela reste des corrélations, même à grande échelle. Car si on devrait croire les corrélations, le fait de manger bio provoquerait l’autisme…

    Bon plan de la semaine

    Le Brunhilde MTL de Vapefly

    Le RTA Brunhilde MTL de Vapefly est la variante MTL du célèbre Top Coiler de même nom. 5 ml de capacité, des tiges métalliques de qualité allemand viennent puiser le liquide. Un RDTA qui peut devenir l’un des meilleurs MTL sur le marché. Le premier Brunhilde avait fait sensation et cette variante MTL n’échappera à la règle. 33,90 dollars 49,99 dollars sur Sourcemore avec le coupon BMR.

    33,90 dollars sur Sourcemore avec le coupon BMR


    Le kit Nunchaku 2 d’Uwell

    Le Kit Nunchaku 2 d’Uwell est composé du tank et du mod du même nom. La gamme Nunchaku est très apprécié pour son design et son ergonomie. Et cette deuxième version améliore la prise en main, la performance avec un chipset plus réactif. Le mod peut aller jusqu’à 100 watts et il peut supporter des accus en 18650, 20700 et 21700. Le tank fait 5 ml et il est compatible avec les coils UN2 utilisés pour Crown 4. 46,19 dollars 89,99 dollars sur Sourcemore avec le coupon NCKU2.

    46,19 dollars sur Sourcemore avec le coupon NCKU2

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef et webmestre de Vapotage. Vapoteur débutant, outré par la diabolisation de la cigarette électronique. Je parle de vape, de cigarette électronique et de l'actualité quand l'envie me prend. Pour me contacter personnellement : Whatsapp : +261341854716 Telegram : http://telegram.me/HoussenMoshine Mon compte Facebook Mon compte Twitter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *